SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

Transphobie des médias sur un meurtre à Reims

Suite à des signalements sur un meurtre à Reims, des médias transphobes sexistes y compris des médias gays comme @TETUmag et @komitid_fr, ont insulté et traité de " travesti " une personne à cause de son sexe, expression de genre et identité de genre, inadmissible !

 

Un homme a été écroué pour meurtre, viol aggravé, vol, escroquerie, et incendie volontaire, vendredi 16 avril, par le parquet du Procureur de Reims.

 

 

 

Tribunal Judicaire Reims

 

 

Le 7 avril dernier, une personne a été retrouvée morte avec des plaies au cou, avenue Laon, dans son appartement à Reims en partie incendié. 

 

L'homme aurait violé, puis tué à coup de ciseau la victime qui était habillée en vêtements féminins, puis déshabillée, et mis le feu à ses affaires.

 

L'auteur des faits, un homme d'origine congolaise de 27 ans, qui vit en France depuis 2017 à Châlons-en-Champagne, a reconnu le meurtre, d'avoir violé la victime, puis incendié volontairement l'appartement pour effacer les traces, et a aussi reconnu avoir volé et utilisé sa carte bleu, ce qui a permis de retrouver le meurtrier, reste à établir comment il a rencontré sa victime, selon des sources judiciaires.

 

Le mis en cause a déjà été mis en examen en 2019 à Evry pour une affaire similaire par une tentative d'homicide en 2017 sur une femme trans en Essonne.

 

Le Procureur de la République de Reims transphobe et sexiste n'a pas retenu le meurtre, le viol de la victime en raison de son identité de genre. Le meurtrier encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

 

" SOS Transphobie condamne fermement cet acte haineux, mais aussi condamne fermement tous ces médias transphobes sexistes anti-égalité des genres qui ont volontairement insultés, traités une Personne de " travesti ' à cause de son sexe, expression de genre et identité de genre.

 

On demande que toute la lumière soit faite, et d'éclaicir toutes les zones d'ombre de cette affaire, et que l'identité de genre vraie ou supposée de la victime soit prise en compte.

 

Comme à son habitude, encore un parquet du Procureur qui ne prend pas en compte toutes les lois en vigueur et tous les paramétres de l'affaire en l'occurrence l'identité de genre vraie ou supposée de la victime."

 

Stop à la fausse information ! "Une expression de genre et/ou identité de genre, ce n'est pas une orientation sexuelle."

 

 

Mise à jour - 20/04/2021 - La victime est bien une Femme Trans de 50 ans assassinée à Reims par un homme qui est en détention provisoire pour viol aggravé et meurtre.

 

Des rasssemblements en son hommage et contre la transphobie vont être organisés en France et dans le monde entier.

 

Mise à jour - 22.04.2021 - Un rassemblement en mémoire de Paula, Femme Trans assassinée le 7 avril à Reims, aura lieu, samedi 24 avril à 10 heures, place St Thomas à Reims.

 

 

 



19/04/2021
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 224 autres membres