SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

Evénement


Trans Awareness Week, 13 -19 Nov 2020

Du 13 au 19 novembre : #TransAwarenessWeek

 

Semaine de la Sensibilisation menant à la Journée du Souvenir Trans, le 20 novembre #TDOR 2020

 

Soutenons, Honorons les identités Trans et/ou Non-Binaires

 

Les droits Humains sont pour tout le monde, peu importe comment vous identifiez ou exprimez votre sexe ou genre.

 

 

Levez-vous pour vos droits en raison de votre identité de genre et/ou expression de genre : #TransRightsAreHumanRights.

 

 

"Les Droits des Trans sont des Droits Humains."

 
Emtcd94W8AE0Pgo.jpg
 

 
 

13/11/2020
0 Poster un commentaire

Journée Internationale des Parents Trans 2020

 

Le Premier Dimanche de Novembre, c'est la Journée Internationale des Parents Trans et/ou Non-Binaires.

 

Trans Parent Day.jpg

 

" Défendons les Droits de toutes les Personnes Trans à l'accès à la PMA."

 

- Accepter les Hommes Trans  qui ont changé de sexe pour l'accès à la PMA.

 

 

- Accepter les Femmes Trans d'utiliser leurs propres gamètes dans le cadre d'une PMA.

 

 

- Accepter sans discrimination toutes les Personnes Trans et/ou Non-Binaires dans le cadre de la PMA.

 

 

"L'égalité pour la PMA à toutes les Personnes Trans sans exception."

 

 

 

- Accès aux Greffes Utérines pour les Femmes Trans au même titre que les femmes cis.

 

Journée des Parents Trans : http://transparentday.org/

 

 


01/11/2020
1 Poster un commentaire

Stop Trans Pathologization 2020

Stop Trans Pathologization, le 21 octobre, est la  Journée Internationale de lutte contre la pathologisation des Personnes Trans et/ou Non-Binaires.

 

 

big_artfichier_705129_7908343_20181010020945.png

 

 

 

Stop ! Psychiatrisation, Pathologisation envers les Personnes Trans et/ou Non-Binaires.

 

" Les Personnes Trans et/ou Non-Binaires n'ont pas à prouver ce qu'elles sont, et encore moins qu'on décide à leur place."

 

Encore aujourd'hui on impose encore trop de suivi psychiatrique et on demande encore trop d'attestation d'un psychiatre afin de prouver ce qu'elles sont à cause de cette discriminante ald 31 " en Hors liste " qui fait toujours référence au terme archaïque " Transsexualisme " au lieu de leur expression et identité de genre .

 

Cette ALD 31 doit évoluer en respectant toutes les identités trans et/ou non-binaires en fonction de leur expression de genre et/ou identité de genre :  https://www.ameli.fr/medecin/exercice-liberal/presciption-prise-charge/situation-patient-ald-affection-longue-duree/definition-ald

 

ALD 31 Transphobe.jpg

 

 

Lors de la 72ème Assemblée Mondiale de la Santé  ( AMS ) qui s'était tenue du 20 au 28 mai 2019, l'Organisation Mondiale de la Santé ( OMS ) avait adopté officiellement la Classification Internationale des Maladies - 11e révision (CIM-11).

 

Dans la CIM-11,  l'OMS avait adopté en mai 2019 «La suppression du trouble de l'identité de genre de la liste des maladies mentales dans la 11e version de la Classification internationale des maladies (CIM-11)

 

L' OMS l'a retiré de la catégorie des troubles mentaux, et a été déplacée sous le nom "d'incongruence de genre" dans le chapitre "santé sexuelle".

 

Mais cela ne nous satisfait pas, nous voulons la dépathologisation complète en supprimant le terme « incongruence de genre »  par un terme non pathologisant et non stigmatisant.

 

 

 

74703548_2724407807604585_8100908095259017216_n.png

 

 

"Revendiquons une prise en charge spécifique de santé pour les personnes trans et/ou non-binaires sans un terme pathologique et non stigmatisant dans le respect des droits humains de " la Personne."

 

Respect, liberté de leur identité et expression de genre sans obstacle, sans discrimination, sans distinction de sexe ou de genre, prise en charge Spécifique Trans accès aux soins de santé, actes médicaux et de chirurgies partout dans le secteur privé et public, informer et former les personnels de la santé sur les questions trans, et ne plus faire référence aux termes archaïques pathologiques transphobes sur des textes de loi et de santé.


'Que seul sera le consentement libre et éclairé de la personne".

 

 

 

 

 


19/10/2020
0 Poster un commentaire

10 septembre - Journée Internationale de la Prévention du Suicide

 

Cette journée vise aussi à prévenir le suicide des personnes trans et/ou non-binaires.

 

Journée internationale contre le suicidedes personnes trans et non-binaires.png

 

Le 10 septembre est la journée mondiale de la prévention du suicide.

 

 

Les personnes trans et/ou non-binaires font face à des facteurs de stress particuliers, comme le stress ressenti lorsque leur expression et/ou identité de genre n’est pas affirmée ou en situation de conflit.

 

Les personnes trans et/ou non-binaires subissent également des incidences plus élevées de discrimination, de violence et de harcèlement que leurs homologues cisgenres et, par conséquent, ont une moins bonne santé mentale en situation de stress.

 

Elles sont également plus à risque de se suicider, car elles sont deux fois plus susceptibles de songer au suicide et de faire une tentative de suicide que les personnes LGB.

 

Prévenir, être à l'écoute, défendre vos droits, si vous pensez que quelqu'un envisage de se suicider ou vous-même, surtout n'hésitez pas à nous contacter à contact@sos-transphobie.org.

 

Contactez-nous, si vous avez besoin d'aide et d'en parler, nous sommes là, le suicide peut être évité.

 


04/09/2020
0 Poster un commentaire

Journée Internationale contre la transphobie, 17 mai 2020

 

La Journée Mondiale contre la transphobie en raison de leur expression de genre ou/et de leur identité de genre à l'égard des Personnes Trans ou/et Non-Binaires sera célébrée le dimanche 17 mai.

 

IDAHOT 2020.jpg

 

IDAHOT 2020 - L'année 2019 à aujourd'hui aura été une année difficile pour les droits des personnes trans, les signalements d'actes transphobes de plus de 100 actes discriminatoires ou de violences déclarées en 2019 sont similaires à l'année 2018 ( voir IDAHOT 2019 ). Ce qui est inquiétant, c'est que le nombre d'agression transphobe à par contre beaucoup augmenté à leur égard à cause de leur identité et/ou expression de genre l'année 2019 en France. ( Voir les articles récents ).

 

 

Quelques points importants à dénoncer :

 

 

1 - Discrimination Civilité : On continue toujours d'indiquer une civilité contraire à leur identité de genre, et surtout lors d'un changement de prénom sur les documents administratifs de l'état, et on persiste toujours à leur faire pression de ce fait à changer de sexe binaire afin d'avoir une civilité en rapport à leur identité de genre, mais en oubliant qu'il y a des personnes qui voudraient que rien ne soient indiqués en général dessus, principalement les personnes qui s'identifient en dehors du sexe binaire.

 

 

Cette discrimination est une atteinte à la vie privée et contraire au droit de la personne en raison de leur expression et/ou identité de genre.

 

 

2 - Transphobie Fiche Pratique de la DILCRAH : Discrimination sexiste et transphobe envers des personnes en  raison de leur expression ou/et identité de genre sur un document malveillant de la DILCRAH cautionné par des soi-disant associations LGBTQI+ et Trans : "Acthe, Acceptess-T, A.N.T, Ortrans, Au-delà du genre" pour le soi-disant respect des droits des personnes trans : 

 

Les traitant de personnes travesties " soi-disant de manière ponctuelle " parce qu'elles n'ont pas déclaré une transition médicale archaïque " Transidentité " ALD 31 " Hors liste Pathologique dit Transsexualisme.

 

 

C'est leur droit, toute personne devrait pouvoir présenter son expression de genre comme elle veut sans déclarer une transition médicale, et aussi sans l'obligation de changer de sexe forcément pour l'autre sexe binaire qui ne correspond pas à leur identité de genre.

 

Ceci est une discrimination caractérisée sexiste transphobe anti-égalité des genres inacceptable en raison de leur expression de genre et/ou identité de genre !.

 

 

Premier élément faux et ne parlons pas du reste, mais on va y revenir.

 

Lien : https://www.dilcrah.fr/wp-content/uploads/2019/11/FICHE-RESPECT-DES-DROITS-TRANS-DILCRAH.pdf Transphobie document DILRAH.jpg

 

 

3 - Rappelons en France, qu'il n'y a toujours pas l'expression de genre et la reconnaissance légale des personnes non-binaires dans la loi pour les protéger et pour qu'elles puissent s'identifier selon leur identité de genre sur les papiers d'identité et les documents de l'état sans procédure judiciaire comme dans beaucoup de pays du monde entier. Voir nos articles à ce propos et ( Voir l'article : Transphobie sur les documents en France ).

 

 

4 - Transphobie des parquets du Procureur de la République : La majorité des plaintes même avec des preuves caractérisées sont classées sans suite. Force est de constater qu'en France, il y a une transphobie généralisée venant d'avocats, de forces de l'ordre et de Procureurs qui trouvent toujours des raisons pour cautionner les actes transphobes des mises en cause. Pourtant la loi est claire, les discriminations et les violences transphobes sont des délits punis en raison de leur identité de genre.

 

 

5 - Transphobie de personnes et d'associations LGBTQI+ : On peut regretter que des personnes soi-disant militantes et d'associations LGBTQ+ sont aussi transphobes que les transphobes sur des personnes à cause de leur identité ou/et expression de genre : On a un cas très flagrant de l'année dernière en 2019 qu'on avait dénoncé, oui il y a des soi-disant militants LGBQ et Trans et d'associations qui se disent contre la transphobie et font aussi des actes transphobes sur d'autres personnes trans qui ne sont pas selon leur vision genre. Lire l'article :  Une femme trans de Clermont-Ferrand victime de publications haineuses.

 

 

6 - Transphobie de députés, qui ont suivi l'avis du gouvernement en commission spéciale à l'Assemblée nationale lors de votes d'amendement en refusant l'accès à la PMA à des personnes trans en septembre 2019.

 

 

Transphobie - Plusieurs amendements refusés :

 

 

6 - 1 - Refus à des femmes trans d'utiliser leurs propres gamètes dans le cadre d'une PMA à cause de leur état civil, le 27 septembre 2019 en commission.


 

6 - 2 - Refus à des hommes trans l'accès à la PMA si ils ont changé de sexe binaire, le 26 septembre 2019 en commission.


 

Transphobie ! C'est clair, ce sont des discriminations caractérisées à raison de leur sexe à cause de leur état civil de la part de députés et de ce gouvernement, alors que l'état devrait faire valoir leurs droits à l'accès à la procréation médicalement assistée ( PMA ) à toutes les identités de genre sans exception. L'État est transphobe et anti-égalité des genres ce qui est contraire à leurs droits humains.

 

 

FUCK THE CIS-TEM.jpg

 

Pendant cette période de confinement, on peut constater des signalements principalement des discriminations et violences transphobes au sein de la famille.

 

 

Signaler vos violations à travers le monde y compris en France :

https://surveymonkey.com/r/COVID19-Violations

 

 

En savoir plus sur cet événement sur Facebook :

IDAHOT - Journée Internationale Contre la Transphobie, 17 mai 2020

 

 

 


15/05/2020
0 Poster un commentaire

Journée de la Visibilité Lesbienne : " Les Femmes Trans Lesbiennes Existent."

 

Le 26 avril est la journée internationale de la visibilité lesbienne, une occasion pour dire aussi que les femmes trans ou/et non-binaires lesbiennes existent bien dans le monde entier.  #VisibilitéLesbienne

 

 Les Femmes Trans Lesbiennes existent.jpg

 

 

" Les Femmes Trans* sont des Femmes." #LesbianVisibilityDay

 

* : Une identité de genre n'est pas une sexualité, ni une orientation sexuelle. Une femme trans peut s'identifier F ou/et Non-Binaire.

 

En savoir plus : https://www.sos-transphobie.org/

 

 

Lire aussi le dernier rapport 2019 de l'expert indépendant Victor Madrigal-Borlozsur des Nations Unies, sur la protection contre la violence et la discrimination fondée sur l'identité de genre :

 

 

Rapport de l'Expert Indépendant des Nations Unies

 

 


26/04/2020
0 Poster un commentaire