SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

Journée Internationale contre la transphobie, 17 mai 2021

La Journée Mondiale contre la transphobie en raison de leur expression de genre ou/et de leur identité de genre à l'égard des Personnes Trans ou/et Non-Binaires sera célébrée le lundi 17 mai.

 

Journée Internationale contre la transphobie 2021

 

 

En construction ....

 

 


06/05/2021
0 Poster un commentaire

Étude révolutionnaire : Les Enfants Cis et Trans connaissent leur sexe à la naissance

La première étude scientifique à grande échelle comparant les enfants socialement en transition et les enfants cisgenres âgés de 3 à 12 ans révèle que les deux groupes sont également conscients de leur sexe et se comportent en conséquence.

 

pexels-daria-shevtsova-1257110

 

Les chercheurs ont également constaté que les enfants trans poursuivent leur transition indépendamment de l’acceptation ou de la reconnaissance des parents.
 
L’étude montre que les enfants trans choisissent des jouets, des vêtements et des amitiés associés à leur sexe de la même manière que les enfants qui s’identifient comme correspondant leur sexe à la naissance.
 
Les chercheurs ont examiné les préférences et les comportements de plus de 800 enfants aux États-Unis.
 
Les enfants trans, âgés de 3 à 12 ans, n’ont pas subi d’interventions médicales avant et pendant l’étude. Les chercheurs ont dit qu’ils n’étaient que socialement en transition, en changeant leurs pronoms, prénoms, et comment ils s’habillent et jouent.
 
L’équipe a observé tous les participants à travers des entrevues avec les enfants et leurs parents. Ils ont examiné leurs préférences et leur sens de leur propre identité de genre.
 
Lire l'étude sur 812 enfants « Similitude dans le développement du genre des enfants trans et cisgenres » publié par Proceedings of the National Academy of Sciences : Similarity in transgender and cisgender children’s gender development
 
Télécharger l'étude en PDF :

Télécharger

 


02/05/2021
0 Poster un commentaire

Première Marche Lesbienne, 25 avril en France

Première Marche Lesbienne 🏳️‍🌈 🏳️‍⚧ et/ ou 💛🤍💜🖤 en France.
 
Plusieurs rassemblements sont prévus Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux, et ailleurs le 25 avril 2021.
 
" Les Femmes Lesbiennes Trans 🏳️‍🌈 🏳️‍⚧ et/ ou 💛🤍💜🖤 existent !."
 
Ça suffit contre le #Sexisme, le #Machisme, la #Lesbophobie, la #transphobie partout !
 
March lesbian

 

Paris - Place du Châtelet à 14 heures
 
Toulouse - Métro Jean Jaures à 14 heures
 
Bordeaux - Place André Munier à 14 heures
 
Lyon- Avant 24 avril -  Place de la Comédie à 15 heures
 
 
 

24/04/2021
0 Poster un commentaire

Le Conseil Supérieur du Notariat fait supprimer les mentions de genre

Depuis le 16 avril 2021, une mise à jour du logiciel #Genapi utilisé par les Notaires en France fait supprimer les mentions de genre sur les actes et les courriers notariés à la demande du Conseil Supérieur du Notariat.

 

-  Suppression des "M." et "Mme"
 
-  Suppression des mentions "son époux" et "son épouse"
 
-  Suppression de "nom d'épouse" et "nom de jeune fille"
 
Notarial suppression mention de civilité

 

Suite - Info - Message du 16 avril à tous les Notaires de France - Mise à jour des logiciels des actes :

 

Info mail reçu par les notaires Info mail reçu par les notaires Info mail reçu par les notaires

 

 

En savoir plus : Conseil Supérieur du Notariat - France

 

 


20/04/2021
0 Poster un commentaire

Transphobie des médias sur un meurtre à Reims

Suite à des signalements sur un meurtre à Reims, des médias transphobes sexistes y compris des médias gays comme @TETUmag et @komitid_fr, ont insulté et traité de " travesti " une personne à cause de son sexe, expression de genre et identité de genre, inadmissible !

 

Un homme a été écroué pour meurtre, viol aggravé, vol, escroquerie, et incendie volontaire, vendredi 16 avril, par le parquet du Procureur de Reims.

 

 

 

Tribunal Judicaire Reims

 

 

Le 7 avril dernier, une personne a été retrouvée morte avec des plaies au cou, avenue Laon, dans son appartement à Reims en partie incendié. 

 

L'homme aurait violé, puis tué à coup de ciseau la victime qui était habillée en vêtements féminins, puis déshabillée, et mis le feu à ses affaires.

 

L'auteur des faits, un homme d'origine congolaise de 27 ans, qui vit en France depuis 2017 à Châlons-en-Champagne, a reconnu le meurtre, d'avoir violé la victime, puis incendié volontairement l'appartement pour effacer les traces, et a aussi reconnu avoir volé et utilisé sa carte bleu, ce qui a permis de retrouver le meurtrier, reste à établir comment il a rencontré sa victime, selon des sources judiciaires.

 

Le mis en cause a déjà été mis en examen en 2019 à Evry pour une affaire similaire par une tentative d'homicide en 2017 sur une femme trans en Essonne.

 

Le Procureur de la République de Reims transphobe et sexiste n'a pas retenu le meurtre, le viol de la victime en raison de son identité de genre. Le meurtrier encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

 

" SOS Transphobie condamne fermement cet acte haineux, mais aussi condamne fermement tous ces médias transphobes sexistes anti-égalité des genres qui ont volontairement insultés, traités une Personne de " travesti ' à cause de son sexe, expression de genre et identité de genre.

 

On demande que toute la lumière soit faite, et d'éclaicir toutes les zones d'ombre de cette affaire, et que l'identité de genre vraie ou supposée de la victime soit prise en compte.

 

Comme à son habitude, encore un parquet du Procureur qui ne prend pas en compte toutes les lois en vigueur et tous les paramétres de l'affaire en l'occurrence l'identité de genre vraie ou supposée de la victime."

 

Stop à la fausse information ! "Une expression de genre et/ou identité de genre, ce n'est pas une orientation sexuelle."

 

 

Mise à jour - 20/04/2021 - La victime est bien une Femme Trans de 50 ans assassinée à Reims par un homme qui est en détention provisoire pour viol aggravé et meurtre.

 

Des rasssemblements en son hommage et contre la transphobie vont être organisés en France et dans le monde entier.

 

Mise à jour - 22.04.2021 - Un rassemblement en mémoire de Paula, Femme Trans assassinée le 7 avril à Reims, aura lieu, samedi 24 avril à 10 heures, place St Thomas à Reims.

 

 

 


19/04/2021
1 Poster un commentaire

Signez la pétition en ligne pour demander la dissolution de l’Ordre des médecins

#DissolutionOrdreDesMedecins - Je signe la pétition pour demander la dissolution de l'Ordre des Médecins :

 

Emmanuel Macron dissolution de l'Ordre des médecins !

 

#DissolutionOrdreDesMedecins

 

 

 

 

L'Ordre des médecins a été créé sous Pétain en 1940, pour interdire aux médecins juifs d'exercer leur profession. Depuis plusieurs années, associations d'usager.es et médecins dénoncent la nocivité de l'ordre des médecins. Récemment, dans son rapport, la Cour des Comptes a mis en évidence les multiples défaillances de l'Ordre des Médecins.


Qui l'ordre sert-il vraiment ? 

 

L'Ordre des médecins se présente comme étant "au service des médecins dans l'intérêt des patients".

 

 

L'Ordre des médecins se dit garant de la probité et de l'indépendance des médecins.

 

  • Mais comment peut-il s'estimer garant de la probité les aides financières pour les médecins en difficulté sont encaissées en premier par les conseillers ordinaux eux-mêmes, avec des indemnités pouvant aller jusqu'à 10 000€ par mois ?
  • Comment peut-il défendre l'indépendance alors qu'il se montre complaisant vis-à-vis des pratiques corruptives exercées par l'industrie pharmaceutique au profit des médecins ?

 

L’Ordre déclare également assurer un rôle d’instance disciplinaire pour les médecins qui ne respecteraient pas les principes de la déontologie. 

 

En réalité, on constate d'un côté une "tolérance" vis-à-vis de médecins ayant commis des actes violents envers des patient·es et de l'autre côté la condamnation des médecins qui ont établi un lien entre des pathologies et des conditions de travail.

Cette justice d'exception se fait au détriment des intérêts publics et des patient·es; elle n'a donc aucune raison d'être. Le droit commun (pénal et/ou civil) est parfaitement capable de remplir ces fonctions juridiques à condition qu'on lui donne les moyens associés, notamment la possibilité de prononcer des sanctions limitant l'exercice médical.

 

L'Ordre des médecins protège des professionnel·les de santé corrompu·es et maltraitant·es, tout en maltraitant des usager·es et des professionnel·les qui tentent de respecter leur éthique professionnelle. De plus, il échoue à assurer les missions qui lui sont dédiées.

Nous ne réclamons pas une dérégulation complète de l'exercice médical, ce qui serait préjudiciable à la santé publique. Nous demandons en revanche un contrôle plus démocratique et plus juste du pouvoir médical. Il existe déjà des institutions (ou des organismes publics) pouvant assurer ces missions, sous réserve de leur donner les moyens humains et financiers à la hauteur.

Comme l'Ordre des médecins est irréformable, je signe cette pétition demandant sa dissolution immédiate :

Emmanuel Macron dissolution de l'Ordre des médecins !

 


15/04/2021
0 Poster un commentaire