SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

IDAHOBIT 2019 - Transphobie sur les documents en France

 

" Utiliser une civilité ou ne pas l’indiquer sur les documents fait respecter la vie privée et l'identité de genre des personnes trans au quotidien. "

 

 

 

" Les Droits des Trans sont des Droits Humains. "

Transphobie sur les documents.jpg

 

Indiquer une civilité sur les documents qui n'est pas en rapport à l'identité de genre d'une personne à de graves conséquences sur leur vie au quotidien.


" Atteintes à leur vie privée, irrespect, mégenrage, discrimination en raison de leur identité de genre. "

 
« Utiliser une civilité ou pas l’indiquer sur les documents fait respecter leur vie privée et leur identité de genre ».
 

Contre la transphobie, les abus, nous demandons qu’on cesse de leur imposer une civilité contraire à leur identité de genre, et qu’il y a une loi qui oblige à ce qu’on respecte leur identité de genre sur les documents administratifs dans le public et le privé en France.


      " Les Droits des Personnes Trans sont des Droits Humains. "
 
 
 

17/05/2019
0 Poster un commentaire

Transphobie de Wikipedia en France

 

Wikipedia avec ces trolls transphobes sexistes pratique l'arbitraire, la censure, la discrimination, la diffamation en toute impunité et porte préjudice à la compréhension des Personnes Trans en diffusant des fausses informations sur leur expression de genre et identité de genre.

 

wikipedia_fra.png

 

On nous avez averti qu'il y avait des problèmes récurrents sur ce réseau de personnes qui ont voulu faire modifier des fausses informations d'un autre temps révolu et sur l'expression de genre et l'identité de genre, mais ont vite été confrontées à des refus et des hostilités très fortes de leur part, ce qui s'est terminé pour elles à ne plus pouvoir faire quoi que ce soit, puisque bloquées et stigmatisées, donc on a voulu en avoir le coeur net sur cette soi-disant libre encyclopédie de Wikipedia.

 

On s'est inscrit il y a environ deux mois en créant un compte au nom de SOS-Transphobie, on a demandé des informations car leur fonctionnement parait bien arbitraire avec des niveaux, des pseudos qui peuvent décider et imposer leur vision aux autres.

 

Puis, pourquoi il était indiqué le terme médical " transidentité " sur les associations trans en France ? " Ces personnes n'ont pas de pathologie, ce n'est pas en soi une maladie. " Aucune réponse.

 

Puis, " On a voulu créer les organisations trans qui luttent dans le monde entier sur Wikipedia. " : Refus catégorique !.

 

Puis, pourquoi ce réseau traitait des personnes de "travesti de travestissement" en raison de leur expression de genre, et pour cette raison on a demandé de faire rectifier ces fausses informations à leur égard en leur expliquant du pourquoi et de ce que c'était une expression de genre.

 

" Que c'était une insulte transphobe à leur égard et une vision sexiste et anti-égalité des genres qui ne devrait plus être en 2019 ". Aucune réponse ou plutôt un déni de leur expression de genre.

 

On leur a dit à ces trolls et administrateurs transphobes de Wikipedia qu'ils diffusaient des informations mensongères archaïques et sur les expressions de genre et identités de genre des personnes trans et que ce n'était pas en rapport avec les nombreuses avancées légales de pays sur leur "Autodétermination, Expression de genre et Identité de genre " et pénalement "Respect, Protection Anti-discrimination Trans " et que cela devait en urgence être rectifié de leur part. De nouveau déni catégorique de leur part.

 

Les représailles ne sont pas fait attendre, on nous a retiré des associations trans en France prétextant que seules les associations déclarées pouvaient y être alors qu'il y en a beaucoup qui sont des associations de fait non-déclarées dessus, et d'autres qui n'existent plus et avec des termes archaïques et transphobes, et qu'on y était inscrit depuis deux mois.

 

Puis, les diffamations ont commencé, on a bien voulu se défendre mais il est impossible de les contacter ( pas de mail Wikipedia ) et ces trolls transphobes derrière leurs pseudos ( on ne sait pas à qui on a affaire.) se permettent de discriminer, insulter, censurer et stigmatiser et rectifier, produire des informations diffamatoires sur notre association en toute impunité. 

 

Bilan au bout de deux mois comme ceux qui nous avez averti, on se retrouve avec un compte bloqué indéfiniment avec l'impossibilité de le supprimer, ni de le rectifier, ni de les contacter.

 

En réponse au propos inadmissible d'un administrateur transphobe :

 

" Lutter contre la transphobie, ce n'est pas faire de la pub !. "

 

On condamne fermement ce réseau haineux transphobe qui discrimine et fait de la désinformation sur les personnes  trans, et  on demande qu'une loi soit votée contre la haine, les fauses informations et les publications et les propos transphobes sur internet, et que Wikipedia soit sanctionné et supprimé sur son réseau des questions trans en raison de leur expression de genre et identité de genre.

 

 

Discriminations et propos diffamatoires des administrateurs de Wikipedia

 

Copie Ecran diffamation Wikipedia 24.04.2019 - Copie.jpg

 

 

Compte bloqué indéfiniment, impossibilité de le supprimer, ni de les contacter.

 Copie Ecran Compte SOS Transphobie Transphobie Wikipedia 23.04.2019 - Copie.jpg

 

 


23/04/2019
0 Poster un commentaire

IDAHOT - Journée Internationale contre la transphobie, 17 mai 2019

 

La Journée Mondiale contre la Transphobie en raison de leur expression de genre et de leur identité de genre des Personnes Trans et des Personnes Trans Non-Binaires sera célébrée le vendredi 17 mai.

 

IDAHOT 2018.jpg

IDAHOT - Journée Internationale contre l'homophobie et la transphobie

 

Comme on l'avait précisé l'année dernière lors de cette journée internationale Idahot de 2018, afin d'expliquer l'expression de genre et l'identité de genre des personnes trans qui peuvent s'identifier " femme ou homme ou non-binaire " subissent souvent des mégenrages, des atteintes à la vie privée sur les documents, des discriminations, des harcèlements, des violences verbales et physiques insupportables et inadmissibles au quotidien à cause d'être Trans.

 

Cette année nous allons prochainement faire un premier bilan de l'année 2018 sur la transphobie en France.

 

Mais on va vous donner avant un aperçu de ce qu'on a reçu :

Il y a eu 124 actes de transphobie en 2018, soit 3 fois plus que 2017.

 

Principalement des actes de mégenrages (1) sur les documents mais aussi verbalement, des discriminations à l'accès aux soins de santé et d'actes médicaux et de chirurgie, accès à l'emploi, accès au logement, au travail, à l'école, au Pôle Emploi,  à la cpam, à la caf, dans les hôpitaux, dans les commissariats de police, pour avoir un avocat, dans la justice, à la pharmacie, en mairie, aux services bancaires, dans les magasins, à la poste, accès aux services et aux biens, des violences verbales et physiques au travail, en famille, sur les lieux d'habitation, dans les lieux public, dans la rue...

 

A toutes ces personnes victimes de transphobie, on leur a dit de saisir à toutes le défenseur des droits, les autorités compétentes, de porter plainte soit au forces de l'ordre ou auprès du procureur, en sachant que plusieurs de ces victimes cumul plusieurs actes à elles seules, et subissent toujours la double discrimination et la violence en raison de leur sexe et de leur expression et identité de genre.

 

On compte sur vous pour participer à cet événement, et venir partout dénoncer la transphobie quotidienne, d'en parler autour de vous, et surtout de vos besoins et demandes pour la contrer, afin que vous puissiez vivre plus sereinement dans la société comme tout le monde.

 

Trans : " Droits, Egalité des Genres, Respect et Reconnaissance ".

 

Venez vous inscrire sur Facebook et nous informer de vos événements à cette occasion :

IDAHOT - Journée Internationale Contre la Transphobie, 17 mars 2019

 

 

Les lois actuelles en France ne vont pas assez loin, nous revendiquons des lois plus spécifiques aux Trans

Egalité des Trans.jpg

 

 

 

Mégenrage (1) : Dire, utiliser des civilités, des pronoms, des termes " volontairement ou involontairement " verbalement ou sur des documents qui ne correspondent à l'identité de genre d'une personne.

 

Mégenrer une personne est considérée comme une micro-agression transphobe " une violence ou une discrimination "  pour celle qui subit ces propos ou ces écrits en raison de son identité de genre.

 

 


14/04/2019
0 Poster un commentaire

Une femme trans agressée dimanche 31 mars place de la République à Paris

 

Le jour de la Journée de la Visibilité Trans ( TDOV ), une Femme Trans a été agressée en voulant se diriger vers une entrée du métro place de la République vers 20 heures 30 à Paris, par apparemment un groupe d'environ 3 hommes lors de la manifestation contre Bouteflika.

 

 

Heureusement pour une fois, il y a une vidéo bien visible qui a été diffusée le 2 avril, qui prouve bien qu'elle a subi des violences transphobes en raison de son sexe, expression et identité de genre.

 

Transphobie Paris.jpg

" Cette violence est souvent le lot quotidien des Personnes Trans. "

 

Elle doit être prise en compte par les parquets des procureurs de la République, " et qu'on prenne au sérieux leurs plaintes ", et qu'ils interviennent rapidement contre les transphobes avant que la situation empire à l'encontre des Personnes Trans.

 

Pour notre part, c'est très inquiétant, les plaintes ont triplé en 2018 pour des discriminations, des harcèlements, des violences verbales et physiques en raison de leur expression et identité de genre.

 

Ce qui est inadmissible, souvent les plaintes sont classées sans suite ou ne sont pas prises en compte ou on daigne les croire, pourtant la plupart du temps il y a des preuves, et qu'on arrête de les blâmer au lieu de s'occuper des personnes qui font ces discriminations et violences en raison de leur expression de genre et de leur identité de genre.

 

On peut regretter que des politiques et associations lgbtqi+ françaises ne sont pas intervenues en soutenant plus massivement comme par exemple comme d'autres années; les 10 ans de la journée internationale de la visibilité trans le 31 mars cette année. Une journée très importante pour la communauté trans du monde entier, qui célèbre à cette occasion non seulement leur visibilité,  mais aussi leur besoin et leur demande en tant que personne trans afin de vivre plus sereinement au quotidien. Par contre, on salue tout de même après ceux qui ont dénoncé cette agression transphobe et de leurs messages de soutien à la victime.

 

 

Les faits du 31 mars : La victime, Julia, a subi un véritable cauchemar avant, pendant et après cette agression transphobe : l'humiliation, l'harcèlement sexuel, l'irrespect, le mégenrage, les propos injurieux et les violences transphobes et sexistes.

 

Une transphobie d'une violence insupportable en raison de son sexe, de son expression de genre et de son identité de genre. Mais de plus les agents du GPSR de la RATP qui sont venus la secourir in extrémis, puis emmenée dans leur locaux, ce sont mal comportés par des attitudes et des propos transphobes à cause d'être Trans " Ceci n'est pas acceptable non plus ".

 

Une plainte a été déposée par la victime mardi 2 avril. Une enquête a été ouverte le 2 avril par le parquet de Paris. Une personne avait été placée en garde à vue le 31 mars, mais a été libérée.

 

Mise à jour, le 9 avril 2019 : Un suspect a été de nouveau placé en garde à vue mardi après-midi, selon l'AFP auprès du parquet de Paris.

 

Mise à jour, le 10 avril 2019 : Le suspect est passé en comparution immédiate mercredi soir à Paris mais son procès a été renvoyé. Il sera jugé le 22 mai.

 

Mise à jour, le 22 mai 2019 : Paris - La cour a rendu son verdict :

 

L’agresseur présumé de Julia est reconnu coupable. Il est condamné à 10 mois de prison dont quatre mois avec sursis assorti d’une mise à l’épreuve de deux ans.

 

Il est également interdit de contacter la victime et d’apparaître aux abords de son domicile.

 

Il est bien condamné pour « violences commises en raison de l’identité de genre ».

 

Quant à Julia, elle est indemnisée à hauteur de 3.500 euros. 

 

 

 

 

On condamne fermement cette agression transphobe et on demande que toute la lumière soit faite dans cette affaire, et que tous les agresseurs soient retrouvés et condamnés sévèrement par la justice.

 

 

En soutien à Julia, un rassemblement a été organisé mardi 9 avril à 18 heures 30, place de la République à Paris.

 

 

 

 

 


07/04/2019
0 Poster un commentaire

TDOV 2019 : " Les Droits des Trans sont des Droits Humains. "

 

#TDOV- 10 ans - Aujourd'hui, ce 31 mars, nous célébrons la Journée Internationale de la Visibilité Trans.

  TDOV.jpg

 

" Les Droits des Trans sont des Droits Humains. "

 

France : " Droit à l'Autodétermination, Expression et Identité de Genre simplement déclarative en mairie : F ou M ou Non-Binaire sur les papiers d'identité, ainsi que pour les personnes mineures dès le plus bas âge. "

 

" Droits, Respect de leur Expression et Identité de genre et Protection Loi Anti-Discrimination au pénal et au civil "Spécifique aux Personnes Trans" dans les domaines de la santé sans obstacle ( y compris abusivement sans psychiatrisation et sans une attestation d'un psychiatre ) et sans aucune discrimination ( Liée à leur expression et identité de genre ) dans le secteur privé et public, l'accès au logement, à l'emploi, dans les domaines de la justice, dans les domaines de l'éducation, dans les services publics, dans tous les domaines du privé.. "

 

" Protection et Respect de leur vie privée sur les documents. "

 

" Nous sommes pour l'égalité des genres. "

 

TDOV 2019 - SOS Transphobie : www.sos-transphobie.org

 

Transgender.png

  

 


31/03/2019
1 Poster un commentaire

Journée Internationale de la Visibilité Trans ( TDOV ) 31 mars 2019

 

Cette année sera célébrée le 31 mars 2019 une date anniversaire, les 10 ans de la Journée de la Visibilité Trans dans le monde entier.

      TDOV 2019.jpg

 

Un peu d'histoire, cet événement a été lancé par Rachel Crandall, Transgenre Activiste du Michigan en 2009 pour célébrer la visibilité de toutes les identités Trans.

 

International Transgender Day of Visibility appelle à attirer l'attention, pour faire connaitre la communauté Trans par sa visibilité : des rencontres, des actions, des expositions, des conférences, des télédiffusions radios et vidéos, des débats, en informant le public sur les réalisations et les questions sur l'expression et l'identité de genre des personnes trans et non-binaires du monde entier, afin de prévenir l'ignorance et la transphobie, et d'essayer d'arrêter les préjugés liés à leur genre. 

 

Merci d'inviter tous vos amis, et de partager cette Journée Trans de la Visibilité, et de vous inscrire, et de laisser sur le mur de Facebook un événement que vous avez organisé pour cette occasion en France et dans le monde entier.

Cet événement n'a pas de lieu déterminé, cette journée peut se célébrer partout, s'organiser selon vos disponibilités un autre jour de votre choix mondialement et sur internet.

 

En savoir plus, vous inscrire, participer au TDOV 2019 :

Journée Internationale de la visibilité Trans (TDOV), 31 mars 2019

 

 


19/02/2019
0 Poster un commentaire