SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

Stop Trans Pathologization 2021

Stop Trans Pathologization, le 21 octobre, est la  Journée Internationale de lutte contre la pathologisation des Personnes Trans et/ou Non-Binaires.

 

 

big_artfichier_705129_7908343_20181010020945.png

 

 

 

Stop ! Psychiatrisation, Pathologisation envers les Personnes Trans et/ou Non-Binaires.

 

" Les Personnes Trans et/ou Non-Binaires n'ont pas à prouver ce qu'elles sont, et encore moins qu'on décide à leur place."

 

Encore aujourd'hui on impose encore trop de suivi psychiatrique et on demande encore trop d'attestation d'un psychiatre afin de prouver ce qu'elles sont à cause de cette discriminante ald 31 " en Hors liste " qui fait toujours référence au terme archaïque " Transsexualisme " au lieu de leur expression et identité de genre .

 

Cette ALD 31 doit évoluer en respectant toutes les identités trans et/ou non-binaires en fonction de leur expression de genre et/ou identité de genre :  https://www.ameli.fr/medecin/exercice-liberal/presciption-prise-charge/situation-patient-ald-affection-longue-duree/definition-ald

 

ALD 31 Transphobe.jpg

 

 

Lors de la 72ème Assemblée Mondiale de la Santé  ( AMS ) qui s'était tenue du 20 au 28 mai 2019, l'Organisation Mondiale de la Santé ( OMS ) avait adopté officiellement la Classification Internationale des Maladies - 11e révision (CIM-11).

 

Dans la CIM-11,  l'OMS avait adopté en mai 2019 «La suppression du trouble de l'identité de genre de la liste des maladies mentales dans la 11e version de la Classification internationale des maladies (CIM-11)

 

L' OMS l'a retiré de la catégorie des troubles mentaux, et a été déplacée sous le nom "d'incongruence de genre" dans le chapitre "santé sexuelle".

 

Mais cela ne nous satisfait pas, nous voulons la dépathologisation complète en supprimant le terme « incongruence de genre »  par un terme non pathologisant et non stigmatisant.

 

 

 

74703548_2724407807604585_8100908095259017216_n.png

 

 

"Revendiquons une prise en charge spécifique de santé pour les personnes trans et/ou non-binaires sans un terme pathologique et non stigmatisant dans le respect des droits humains de " la Personne."

 

Respect, liberté de leur identité et expression de genre sans obstacle, sans discrimination, sans distinction de sexe ou de genre, prise en charge Spécifique Trans de longue durée accès aux soins de santé, actes médicaux et de chirurgies partout dans le secteur privé et public, informer et former les personnels de la santé sur les questions trans, et ne plus faire référence aux termes archaïques pathologiques transphobes sur des textes de loi et de santé.


'Que seul sera le consentement libre et éclairé de la personne".

 

 

 

 

 


10/10/2021
0 Poster un commentaire

Le Parlement Européen adopte une résolution trans-inclusive sur la violence fondée sur le genre

 

Le jeudi 16 septembre, le Parlement Européen a adopté une résolution trans-inclusive sur la violence sexiste entre autres à raison de l'identité de genre et/ou l'expression de genre.

 

 

 

Résolution Adoptée sur la violence sexiste

 

Résolution adoptée le 16 septembre 2021 : Textes adoptés : P9_TA(2021)0388

 

Quelques éléments de la résolution adoptée :

 

G. considérant que les personnes LGBTIQ+ sont également victimes de violences sexistes en raison de leur genre, de leur identité de genre, de leur expression de genre et de leurs caractéristiques sexuelles;

' crimes d'honneur, thérapie de conversion, discours de haine, en ligne et hors ligne, intimidation et harcèlement, privation socio-économique et violence au sein de la famille et/ou de l'unité domestique ;

 

I. considérant que, dans le cadre de la convention d'Istanbul, le genre est défini comme "les rôles, comportements, activités et attributs socialement construits qu'une société donnée considère appropriés pour les femmes et les hommes", ce qui rappelle que de nombreuses formes de violence à l'égard des femmes trouvent leur origine dans les inégalités de pouvoir entre les femmes et les hommes ;

 

J. considérant que l'expression "dans toute leur diversité" dans cette résolution rappelle la position selon laquelle les femmes, les hommes et les personnes non binaires appartiennent à des catégories hétérogènes, y compris, mais sans s'y limiter, en ce qui concerne la race, la couleur, l'origine ethnique ou sociale, langue, religion ou conviction, opinion politique ou toute autre opinion, appartenance à une minorité nationale, patrimoine, naissance, handicap, âge, orientation sexuelle, identité de genre, expression de genre ou caractéristiques sexuelles, état de santé, état matrimonial ou statut de migrant ou de réfugié ; considérant que cette expression affirme l'engagement de ne laisser personne de côté et de parvenir à une Europe égalitaire pour tous; considérant qu'aucun progrès réel ne peut être réalisé en matière d'égalité des genres sans une approche intersectionnelle;

 

K. considérant que la violence sexiste est enracinée dans des stéréotypes de genre, des structures hétéropatriarcales, des asymétries de pouvoir et des inégalités structurelles et institutionnelles; considérant que la violence sexiste affecte tous les domaines de la société;

 

L. considérant que la violence sexiste cible les femmes et les filles dans toute leur diversité et les personnes LGBTIQ+, motivées par le désir de punir celles qui transgressent les normes sociétales des hiérarchies de genre, de l'expression du genre et des systèmes binaires de genre; considérant que la violence sexiste vise à établir, appliquer ou perpétuer des inégalités entre les sexes et à renforcer les normes et stéréotypes de genre;

 

Causes et impact de la violence sexiste et assurer une approche holistique pour la prévenir

 

  1. Condamne toutes les formes de violence contre les femmes et les filles dans toute leur diversité et les autres formes de violence sexiste, telles que la violence contre les personnes LGBTIQ+ fondée sur le genre, l'identité de genre, l'expression de genre ou les caractéristiques sexuelles, qui est considérée comme faisant référence à différents actes de violence en ligne et hors ligne qui entraînent ou sont susceptibles d'entraîner des préjudices ou des souffrances physiques, sexuelles, psychologiques ou économiques ;

 

Lutter contre toutes les formes de violence sexiste

 

27. souligne la nécessité d'une législation et de politiques ciblées avec une approche intersectionnelle pour traiter la situation des victimes de violence sexiste qui subissent des formes intersectionnelles de discrimination fondées sur l'identité de genre, l'expression de genre ou les caractéristiques sexuelles et sur d'autres motifs tels que la race, la couleur , origine ethnique ou sociale, caractéristiques génétiques, langue, religion ou conviction, opinion politique ou toute autre opinion, appartenance à une minorité nationale, patrimoine, naissance, handicap, âge, orientation sexuelle, état de santé, état civil ou statut de migrant ou de réfugié ; souligne la nécessité, dans les politiques et l'élaboration des lois, d'ajouter des engagements spécifiques et mesurables, y compris en ce qui concerne les groupes protégés contre la discrimination par le droit de l'Union et la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme et de la Cour de justice de l'Union européenne;

 

28. invite les États membres et la Commission, dans le cadre de leur action de lutte contre la violence sexiste, à veiller à ce que toutes les initiatives législatives et non législatives visent à éradiquer toutes les formes de violence sexiste, notamment en incluant les femmes dans toute leur diversité et la violence à l'égard les personnes LGBTIQ+ en raison de leur identité de genre, de leur expression de genre et de leurs caractéristiques sexuelles ; rappelle que le Parlement a déjà fortement encouragé les États membres à adopter des lois et des politiques interdisant les thérapies de conversion, les mutilations génitales féminines et intersexes et les pratiques de stérilisation forcée;

 

30. rappelle que la traite des êtres humains et l'exploitation sexuelle sont une forme de violence sexiste à l'égard des femmes et des filles et souligne l'importance d'une approche sensible au genre de la traite des êtres humains;

 

37. rappelle que les violations des droits sexuels et reproductifs, y compris la violence sexuelle, la violence gynécologique et obstétricale et les pratiques néfastes, sont une forme de violence sexiste à l'égard des femmes et des filles et des personnes transgenres et non binaires, comme le reflète la stratégie pour l'égalité LGBTIQ , et constituent un obstacle à l'égalité des sexes ;

 

Protection, soutien et réparation

 

51. invite les États membres à garantir l'accès des victimes aux services de soutien et aux services essentiels, y compris les services de santé sexuelle et reproductive, et à garantir cet accès également dans les zones rurales; soutient fermement la disponibilité des services publics à toutes les étapes des processus de réparation, en particulier en ce qui concerne la fourniture d'un soutien psychologique, juridique et de recherche d'emploi essentiel ;

 

52. invite les États membres et la Commission à sensibiliser et à garantir que les informations destinées aux victimes et aux auteurs de violences basées sur le genre soient disponibles dans toutes les langues de l'Union, dans le but de garantir le respect des droits des victimes lorsqu'elles exercent leurs droits fondamentaux droit à la libre circulation au sein de l'Union;

 

Prochaines étapes au niveau de l'Union

 

68.des mesures pour lutter contre toutes les formes de violence sexiste, y compris la violence contre les personnes LGBTIQ+ fondée sur le genre, l'identité de genre, l'expression de genre et les caractéristiques sexuelles, et la violence sexiste en ligne et l'exploitation et les abus sexuels ;

 

"En d'autres termes, on ne peut se satisfaire de cette résolution qui prend en compte qu'une globalité sur l'égalité des genres. On a besoin plus de profondeur sur les droits, protections et réparations sur l'identité de genre et/ou l'expression de genre de la personne concernée."

 

En savoir plus, lire la Résolution Adoptée sur ce lien ou en PDF :

https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/TA-9-2021-0388_EN.html

 

     

Télécharger

 

 

 

 

 

 


27/09/2021
0 Poster un commentaire

10 septembre - Journée Internationale de la Prévention du Suicide

 

Cette journée vise aussi à prévenir le suicide des personnes trans et/ou non-binaires.

 

Journée internationale contre le suicidedes personnes trans et non-binaires.png

 

Le 10 septembre est la journée mondiale de la prévention du suicide.

 

 

Les personnes trans et/ou non-binaires font face à des facteurs de stress particuliers, comme le stress ressenti lorsque leur expression et/ou identité de genre n’est pas affirmée ou en situation de conflit.

 

Les personnes trans et/ou non-binaires subissent également des incidences plus élevées de discrimination, de violence et de harcèlement que leurs homologues cisgenres et, par conséquent, ont une moins bonne santé mentale en situation de stress.

 

Elles sont également plus à risque de se suicider, car elles sont deux fois plus susceptibles de songer au suicide et de faire une tentative de suicide que les personnes LGB.

 

Prévenir, être à l'écoute, défendre vos droits, si vous pensez que quelqu'un envisage de se suicider ou vous-même, surtout n'hésitez pas à nous contacter à contact@sos-transphobie.org.

 

Contactez-nous, si vous avez besoin d'aide et d'en parler, nous sommes là, le suicide peut être évité.

 

En savoir plus : #WorldSuicidePreventionDay  🏳️‍⚧ et/ou 💛🤍💜🖤

 


10/09/2021
0 Poster un commentaire

Célébration de la Journée du Drapeau Transgenre, le 19 août

Happy Transgender Flag Day 🏳️‍⚧ ! Le 19 août, en 1999, Il y a 22 ans, Monica Helms, Vétérante et militante Trans a créé le Drapeau Trans 🏳️‍⚧.
 
Journée Drapeau Trrans

 

Il y a vingt-deux ans à aujourd'hui, la vétérante de la Marine et l'activiste des émeutes, Monica Helms a créé le drapeau trans original.
 
′′ Les rayures en haut et en bas sont le bleu clair, la couleur traditionnelle pour les bébés garçons. Les rayures à côté d'elles sont roses, la couleur traditionnelle pour les bébés filles. La rayure au milieu est blanche, pour les personnes qui sont en transition ou s'identifient à un sexe ou genre neutre ou indéterminé, ou non précisé."
 
Monica a fait don du drapeau original de la Fierté Transgenre au Smithsonian Museum lors de la première cérémonie honorant l'ajout d'une collection d'objets historiques LGBT+ il y a sept 7 ans, le 19 août 2014.
 
L'exposition doit encore être ouverte au grand public.
 

19/08/2021
0 Poster un commentaire

Cas de transphobie sur la carte de Fransgenre

Suite à des signalements, on dénombre beaucoup trop d'actes malveillants transphobes de professionnels de la santé sur la carte de Fransgenre qui porte préjudice aux identités trans 🏳️‍⚧ et/ou Non-Binaires 💛🤍💜🖤 pour l'accès à leurs soins de santé avec bienveillance dans de bonnes conditions, dans le respect de leurs vies privées et de leurs identités et expressions de genre.

 

 

 

Carte malveillante de Fransgenre qui porte préjudice à beaucoup de Personnes Trans et/ou Non-Binaires.

Transphobie carte Fransgenre

Beaucoup trop d'actes malveillants transphobes venant du domaine médical de cette carte en France.

 

 

" On condamne fermement ces actes malveillants transphobes ( propos et comportements discriminatoires, pathologiques, intrusifs ( soutirer des informations ) et atteintes à la vie privée, termes et civilités contraire à leur genre et sexistes, fausses informations sur la carte dans un but de nuire et pour piéger, mégenrages volontaires, non-enregistrement de la carte vitale pour la prise en charge et du remboursement ( l'obliger à payer même en ayant la C.S.S ), données sur la personne enregistrées à son insu, ect.. la liste est trop longue ) de la part de beaucoup trop de proféssionnels de la santé, mais aussi de ce responsable malveillant manipulateur qui impose sa vision genre de ce site qui indique des cas et qui cautionne d'autres actes et leur donne raison, inadmissible ! ."

 

De ce fait, on vous invite à dénoncer les actes transphobes de cette carte à : contact@sos-transphobie.org.

 

 

Mise à jour du 31 juillet 2021 : Suite à ces signalements, une enquête est en cours : Déposez vos témoignages

 

"Une carte pour piéger des Personnes 🏳️‍⚧ et/ou 💛🤍💜🖤 lors du rendez-vous, inadmissible !."

 

 

 

 


26/07/2021
0 Poster un commentaire

Risque et dépistage du cancer du sein chez les personnes trans : un appel pour des soins inclusifs

La Society of Surgical Oncology s'engage à réduire les disparités en matière de santé affectant négativement les minorités sexuelles et de genre dans le monde entier. Les personnes trans et/ou non-binaires représentent un groupe socialement défavorisé qui est fréquemment victime de discrimination et reçoit des soins disparates, ce qui entraîne des résultats sous-optimaux pour le cancer.

 

Etude cancer sein trans

 

 

Le taux de développement du cancer du sein chez les personnes trans diffère des taux observés chez leurs homologues cisgenres, mais il existe peu de preuves pour quantifier ces différences et orienter le dépistage et la prévention fondés sur des preuves.

 

Il n'y a pas de consensus sur les directives de dépistage du cancer du sein chez les patientes trans. Dans cette revue, nous discutons des obstacles à des soins équitables pour le cancer du sein, des facteurs de risque de développement du cancer du sein et des données existantes pour soutenir le dépistage du cancer du sein chez les hommes et les femmes trans.

 

Risque cancer trans aux oestrogènes

La forme moléculaire d'un type d'œstrogène appelé estriol. Il a été démontré que des niveaux élevés d'œstrogènes sont un facteur de risque de cancer du sein.

 

 

S'informer sur les données existantes : prévention et dépistage du cancer du sein : 

 


01/07/2021
0 Poster un commentaire