SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

Dr Jeanne Hoff, Psychiatre Trans Pionnière décède à 85 ans

 

La Dr Jeanne Hoff, une psychiatre transgenre qui s'est prononcée publiquement et a partagé son expérience de transition dans un documentaire de 1978, est décédée chez elle le 26 octobre à l'âge de 85 ans, a rapporté le New York Times.

 

Jeanne Hoff trans dead

 

 

Une autre époque, mais utile à notre avancement à aujourd'hui " Devenir Jeanne : recherche son gender identity " était le titre du " documentaire sur l'expérience du Dr Hoff ", a rappelé le Times, et il " a été diffusé... sur NBC, avec Lynn Redgrave et Frank Field comme animateurs ".

 

Remarquable pour l'époque – et encore aujourd'hui – « Le documentaire a remporté un Ohio State Broadcasting Award en 1979, et a été nominé pour un New York Emmy dans la catégorie Programme documentaire exceptionnel ».

 

Le New York Times a contextualisé le fait que « au cours de ces années là, les personnalités transgenres aux yeux du public étaient peu nombreuses mais remarquables »

 

"Au début des années 1950, la transition de la glamour Christine Jorgensen faisait la une des journaux, même si elle s'est vue refuser une licence de mariage quelques années plus tard parce que son acte de naissance l'identifiait comme un homme", ajoute l'article. "En 1974, l'écrivaine voyageuse Jan Morris a publié 'Conundrum, un mémoire de sa propre transition, a été acclamé."

 

"Et en 1977, Renée Richards, ophtalmologiste et joueuse de tennis, a obtenu une ordonnance du tribunal pour jouer dans la division féminine à l'US Open."

 

Pour la Dr Hoff, se manifester publiquement était un service rendu aux patients dont elle s'occupait. "Comme beaucoup étaient eux-mêmes transgenres, elle ne lui semblait pas impossible, comme elle l'a dit, de les encourager à vivre ouvertement, avec confiance et sans honte comme elle l'a fait elle--même", a relayé le Times.

 

Son courage et son dévouement inspirent l'admiration. "L'idée selon laquelle dans les années 1970 une Femme Trans exercerait ouvertement la profession de psychiatre est révolutionnaire en soi, alors que la profession luttait encore pour dépathologiser l'homosexualité", Dr Jules Gill-Peterson, professeur agrégé à l'Université Johns Hopkins et auteur d' " Histoires d'enfants transgenres", s'est émerveillé dans des commentaires au Times. "Mais savoir que votre psychiatre comprenait ce que c'était que d'être à votre place a été un changement de marée."

 

 

Le Dr Hoff a parlé franchement dans le documentaire du fait d'être trans et de ses procédures d'affirmation de genre, a détaillé le Times, et elle "a parlé du sexisme réflexif... de ses propres médecins, comme le chirurgien qui pensait que ses implants mammaires devraient être plus gros ; il était étonné, dit-elle, qu'elle ne veuille pas ressembler à une schow girl.

 

La Dr Hoff était membre de l'Association internationale Harry Benjamin pour la "dysphorie de genre" lors de sa création en 1979.

 

"Contrairement à d'autres psychiatres de l'époque" Dr Hoff reconnaissait que l'orientation sexuelle et l'identité de genre étaient indépendantes de l'une de l'autre, et critiquait les psychiatres qui faisaient pression sur les femmes transgenres pour qu'elles nouent des relations avec des hommes cisgenres."

Le Times a expliqué que la Dr Hoff est née le 16 octobre 1938 à Saint-Louis, la seule enfant de James et Mary (Salih) Hoff. Son père était ouvrier et, dans les années 1950, travaillait comme embouteilleur. dans une brasserie."

 

" Pendant ces dizaines d'années on a évolué en faveur des droits trans et de divers genres, et ce n'est pas fini ! " Et au diable aux mensonges de tous bords et à la fausse information des transphobes."

 

 

 



22/12/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 267 autres membres