SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

Expression et identité de genre : Avancée des lois des pays: Droits, Anti-Discriminations, violences : 2011-12-13-14-15-16-17-18-19


L'Illinois protège les étudiants trans contre la transphobie

L’Illinois, l'État du Midwest des États-Unis, lance fin décembre 2021 un nouveau guide pour protéger les étudiants trans et non-binaires.

 

61ce226180a7e

 

 

À l’échelle nationale, 78 % des jeunes étudiants trans et/ou non-binaires ont signalé une discrimination en raison de leur identité de genre.

 

Des études montrent également que les élèves trans qui ont un environnement scolaire hostile sont 41% plus susceptibles de tenter de se suicider.

 

Ces chiffres obligent l’État de l’Illinois à prendre des mesures.

 

Le Département des droits humains de l’Illinois a annoncé de nouvelles directives pour protéger les étudiants trans contre la discrimination.

 

Le gouverneur J.B Pritzker affirme que ces directives garantiront que toutes les salles de classe sont les bienvenues pour chaque élève.

 

« Veiller à ce que chaque élève de l’Illinois ait accès à un environnement d’apprentissage sûr et bienveillant où il peut être lui-même est une priorité absolue pour mon administration », a déclaré le gouverneur JB Pritzker. « Les conseils du Département des droits humains de l’Illinois fourniront aux élèves, aux soignants et aux éducateurs un autre outil pour s’assurer que les salles de classe sont accueillantes, positives et inclusives pour tous les élèves. »

 

En savoir plus, lire l'intégralité des mesures pour les protéger :

L'Illinois protège les droits des Personnes Trans et/ou Non-Binaires

 

Télécharger

Illinois - Protection - Trans Students

 

 

 

 

 

 

 


03/01/2022
0 Poster un commentaire

La Nouvelle-Zélande adopte l'auto-identification de genre sur les certificats de naissance

Le Projet de loi sur l'auto-identification de genre pour les Personnes Trans et Non-Binaires sur les certificats de naissance a été adopté par le Parlement néo-zélandais à l'unanimité, le 9 décembre 2021 en Nouvelle-Zélande .

 

Le Parlement en Nouvelle-Zélande

 

 

 

Le 9 décembre 2021, le Parlement néo-zélandais a adopté à l'unanimité le projet de loi sur l'enregistrement des naissances, des décès, des mariages et des relations, "qui abrogera et remplacera la loi de 1995 sur l'enregistrement des naissances, des décès, des mariages et des relations. processus de modification du sexe ou de genre indiqué sur un certificat de naissance d'un processus qui oblige les personnes à passer par le tribunal de la famille - y compris la comparution devant un juge et la divulgation d'informations médicales privées" - à un simple processus administratif d'auto-détermination. "

 

Les dispositions pertinentes entreront en vigueur dans 18 mois, et la consultation sur les réglementations débutera en 2022. Actuellement, les personnes peuvent déjà identifier leur sexe ou genre sur d'autres documents d'identité, tels que les permis de conduire et les passeports, via un processus de demande en ligne.

 

 

Le ministre de l'Intérieur a déclaré que le changement de loi « fera une réelle différence pour les Néo-Zélandais Trans, Non-Binaires, et Intersexes ». Cela signifiera que « les Néo-Zélandais n'auront plus besoin de preuve de traitement médical, ni n'auront besoin de persuader un tribunal de faire en sorte que le sexe ou le genre sur leur acte de naissance corresponde au sexe qu'ils savent être. »

 

De plus, « Les changements aideront également les jeunes à prendre leurs propres décisions sur la façon dont ils sont identifiés sur leurs certificats de naissance. Cela leur donne le pouvoir sur leur identité et expression de genre, ce qui favorisera leur santé mentale et leur sentiment de bien-être. »

 

 

Les Nouvelles dispositions

 

En vertu des nouvelles dispositions du projet de loi, les articles 22A à 22H, concernant l’enregistrement du sexe ou genre désigné d’une personne, ces personnes peuvent demander à l’officier général de l’enregistrement de leur sexe désigné si leur naissance est enregistrée en vertu de la loi, et qu’elles soient âgées de 16 ans ou plus.

 

Un tuteur peut demander l’enregistrement du sexe désigné d’un enfant avec le consentement de l’enfant. (art. 22A.) La demande d’enregistrement doit « préciser homme, femme ou tout autre sexe ou genre spécifié dans les règlements » et inclure une déclaration solennelle vérifiant que le demandeur s’identifie comme une personne du sexe désigné et comprend les conséquences de la demande.

 

Si la personne est âgée de 16 ou 17 ans, la demande doit également être accompagnée du consentement écrit de son tuteur ou d’une lettre d’appui d’un « tiers dûment qualifié » qui confirme que le tiers croit que la personne comprend les conséquences de l’inscription proposée, et que la personne préfère que le sexe désigné apparaisse comme sexe enregistré sur son certificat de naissance. (art. 22B.)

 

Les exigences relatives à une déclaration solennelle et à une lettre de soutien d’un tiers s’appliquent aux demandes présentées par un tuteur pour l’enregistrement du sexe désigné d’un enfant. (art. 22C.)

 

Tout certificat de naissance délivré après l’enregistrement du sexe désigné de la personne doit « contenir les renseignements qu’elle aurait contenus si, au moment de cet enregistrement,

 

a) le sexe désigné de la personne avait toujours été son sexe enregistré; et

b) le nom associé de la personne a toujours été son nom enregistré. (art. 22E(1).

 

Le certificat ne doit contenir aucune information pouvant indiquer que le sexe désigné a été enregistré pour cette personne. (art. 22E(3).)

 

Les règlements qui seront élaborés en vertu de la nouvelle loi seront :

 

  • déterminer qui est un tiers qualifié pour soutenir les demandes pour les jeunes
  • trouver un moyen de s’assurer que les marqueurs de sexe ou genre disponibles pour le certificat de naissance comprennent des options non-binaires
  • déterminer toute exigence supplémentaire pour toute personne cherchant à modifier son sexe enregistré plus d’une fois.

 

Le ministre a également reconnu que les Néo-Zélandais nés à l’étranger pourraient être déçus car ils ne pourront pas utiliser le processus d’auto-identification, puisque les changements ne s’appliquent qu’aux certificats de naissance néo-zélandais.

 

En savoir plus - Site Officiel de la Nouvelle-Zélande :

Sur la loi de l'auto-identification de genre en Nouvelle-Zélande

 

Télécharger

Nouvelle-Zélande - Le projet de loi sur l'enregistrement des naissances, des décès, des mariages et des relations: https://www.dia.govt.nz/bdmreview

 

 

 

 

 

 

 


19/12/2021
1 Poster un commentaire

Le Conseil Supérieur du Notariat fait supprimer les mentions de genre

Depuis le 16 avril 2021, une mise à jour du logiciel #Genapi utilisé par les Notaires en France fait supprimer les mentions de genre sur les actes et les courriers notariés à la demande du Conseil Supérieur du Notariat.

 

-  Suppression des "M." et "Mme"
 
-  Suppression des mentions "son époux" et "son épouse"
 
-  Suppression de "nom d'épouse" et "nom de jeune fille"
 
Notarial suppression mention de civilité

 

Suite - Info - Message du 16 avril à tous les Notaires de France - Mise à jour des logiciels des actes :

 

Info mail reçu par les notaires Info mail reçu par les notaires Info mail reçu par les notaires

 

 

En savoir plus : Conseil Supérieur du Notariat - France

 

 


20/04/2021
0 Poster un commentaire

L'APA adopte une résolution en faveur des personnes trans et non-binaires

L'American Psychological Association ( APA ) a adopté une résolution en février décriant pour la première fois l'impact dangereux et discréditant du traitement anti-trans.

 

L'organisation poursuit également en déclarant que « les identités et /ou expressions de genre trans et non-binaires sont saines » et que « l'incongruence entre leur sexe et leur genre n'est ni pathologique, ni un trouble de santé mentale ».

 

Break the Binary

 

 

« Toutes les personnes trans et non-binaires mènent une vie satisfaisante et ont des relations saines », a noté l'APA, ajoutant que la thérapie de conversion ne sert qu'à promouvoir « la stigmatisation et la discrimination à l'égard des personnes trans et de divers genres ».

 

Dans une déclaration programmée avant la publication de la résolution, la présidente de l'APA, Jennifer F. Kelly, a fait écho à ces mêmes sentiments. « Il existe un nombre croissant de recherches qui montrent que les identités de genre trans et/ou non-binaires sont des variations normales de l'expression du genre humain », a déclaré Kelly. « Les tentatives pour forcer les gens à se conformer à des identités de sexe rigides peuvent nuire à leur santé mentale et à leur bien-être ».

 

En ce qui concerne le « changement contraire à leur identité de genre », la résolution de l'APA a noté que les personnes qui ont été soumises à de tels efforts - que de nombreuses études ont montré inefficaces - ont déclaré avoir subi « un stress et des souffrances excessives », tels que « détresse émotionnelle , perte de relations et une faible estime de soi.

 

La résolution citait les résultats de la recherche de 2020 selon lesquels les répondants qui ont déclaré avoir vécu des efforts de changement étaient « plus de deux fois plus susceptibles de déclarer avoir tenté de se suicider et avoir fait plusieurs tentatives de suicide que ceux qui n'en avaient pas fait l'expérience ».

 

En savoir sur la résolution de février 2021 de L'APA :

APA RESOLUTION on Gender Identity Change Efforts

 

 

 

 


05/03/2021
0 Poster un commentaire

Les personnes en Islande peuvent désormais s'inscrire comme non-binaire dans le registre national

 

À partir du 6 janvier 2021, tous les citoyens islandais et les personnes physiques ayant un domicile enregistré en Islande peuvent demander la modification de l'enregistrement de leur sexe en tant que personne non-binaire, et avoir des documents et des papiers d'identité ( carte d'identité, passeport, ect..) de sexe /genre neutre / autre.

 

  En savoir plus :  https://skra.is/thjonusta/einstaklingar/eg-i-thjodskra/breytt-skraning-a-kyni/Islande non-binary.jpg

 

 

Quelques articles de la loi Þingskjal 1866, 149. löggjafarþing 752. mál

 

CHAPITRE I
Objectifs et définitions.

Article 1

Objectifs.

     Cette loi prévoit le droit des individus de définir leur sexe et vise ainsi à garantir la reconnaissance de leur identité de genre. La loi vise également à protéger le droit des individus à l'immunité physique.

Article 2

Glossaire.

     Aux fins de la présente loi, la signification des termes suivants est la suivante:

  1. Genre ( identité de genre : terme collectif qui inclut les caractéristiques de genre, l'identité de genre, la conscience de genre et l'expression de genre.
  2. Symptômes liés au sexe : facteurs biologiques liés au sexe, tels que les chromosomes, la fonction hormonale, les gonades et les organes génitaux.
  3. Expression de genre : expression sociale d'un individu de son genre.
  4. Sensibilisation au genre : l'expérience d'un individu de son propre sexe et sa définition de celui-ci.
  5. Immunité physique : Le droit incontesté d'un individu à l'autonomie sur son propre corps et au respect de son droit à la vie, à la sécurité, à la liberté et à la dignité humaine.



II. CHAPITRE
Le droit d'un individu de définir son sexe.

Article 3

Le droit d'un individu de définir son sexe.

     Tout individu jouit, en fonction de son âge et de sa maturité, d'un droit sans restriction à:

  1. pour définir leur sexe,
  2. reconnaissance du genre, de l'identité de genre et de l'expression de genre,
  3. développer sa personnalité en fonction de sa propre sexualité,
  4. immunité physique et autonomie face aux changements des caractéristiques de genre.



Article 4

Le droit de modifier l'enregistrement officiel du sexe.

     Toute personne ayant atteint l’âge de 18 ans a le droit de modifier l’inscription de son sexe dans le registre national. Une demande de modification doit être adressée au registre national d'Islande. En plus de changer l'enregistrement du sexe, le demandeur a le droit de changer son prénom.
     La chirurgie, la chimiothérapie, l'hormonothérapie ou tout autre traitement médical, tel qu'un traitement psychiatrique ou une psychothérapie, ne peuvent être une condition pour modifier l'enregistrement du sexe.
     Changer selon Paragraphe 1 comprend le droit de l'individu d'obtenir des cartes d'identité compatibles avec le changement, ainsi que des données relatives à sa formation et à sa carrière.
     Dans les registres publics et autres documents officiels, le sexe d'une personne est inscrit tel qu'il est inscrit au registre national.

Article 5

Changement du sexe enregistré d'un enfant.

     Un enfant de moins de 18 ans peut, avec l’aide de ses tuteurs, modifier l’enregistrement officiel de son sexe.
     Une demande de changement d'enregistrement d'un sexe est adressée au registre national d'Islande. En plus de changer l'enregistrement du sexe, l'enfant a le droit de changer son prénom. Dispositions 2 à 4 mgr. Article 4 s'appliquent également à cette disposition.
     Un enfant qui ne bénéficie pas du soutien de ses tuteurs, l'un ou les deux, pour changer son sexe enregistré peut soumettre une demande de changement à un comité d'experts selon Article 9 et modifier l'enregistrement si le comité d'experts accepte sa demande.
     La décision de modifier l'enregistrement du sexe d'un enfant doit être prise en tenant compte de ses intérêts et conformément à ses souhaits et au développement de la prise de conscience du genre.

Article 6

Enregistrement neutre du sexe.

     L'enregistrement neutre du sexe est autorisé.
     Les parties publiques et privées qui enregistrent le sexe doivent prévoir l'enregistrement neutre du sexe, par exemple sur des certificats, des formulaires et dans des bases de données, et l'enregistrement doit être représenté de manière concluante. Les passeports doivent toujours indiquer l'enregistrement neutre du sexe avec la lettre X.

Article 7

Restriction du pouvoir de modifier l'enregistrement du sexe.

     Un changement dans l'enregistrement d'un sexe conformément à la présente loi et un changement de prénom parallèle ne sont autorisés qu'une seule fois, sauf s'il existe des raisons spéciales à l'effet contraire. Si une personne souhaite modifier à nouveau l'enregistrement d'un sexe, elle doit soumettre un exposé écrit des motifs de la demande au registre national d'Islande.

Article 8

L'effet d'un changement d'enregistrement du sexe sur le statut juridique.

     Le statut juridique d'un enfant vis-à-vis d'un parent qui a modifié l'enregistrement officiel de son sexe, cf. Les articles 4 et 5 sont les mêmes qu'avant la modification.
     Une personne qui a modifié l'enregistrement officiel de son sexe jouit de tous les droits prévus par la loi que le sexe enregistré implique.
     Chaque individu a droit à des soins de santé en fonction de ses caractéristiques de sexe, indépendamment de son enregistrement de sexe.
     Les règles qui s'appliquent à une femme qui porte et donne naissance à un enfant s'appliquent également à une personne qui porte et met au monde un enfant après avoir changé l'enregistrement de son sexe.

En savoir plus : 

Texte de loi Þingskjal 1866, 149. löggjafarþing 752

 

 


06/01/2021
0 Poster un commentaire

Les Canadiens peuvent maintenant demander l'identifiant de genre " X " sur leur passeport

 

Canada - Ottawa - Le Gouvernement fédéral a annoncé officiellement le mardi 4 juin que les citoyens et résidents canadiens non-binaires peuvent maintenant demander l'identifiant de genre " X " sur leur passeport, document de voyage, certificat de citoyenneté ou carte de résident permanent. Le remplacement des documents actuels se feront sans frais jusqu'au 4 juin 2020.

 

 5ccc55e024000032003a0a64.jpeg

 

Le Gouvernement fédéral a dit : " Les citoyens et résidents canadiens méritent d’être respectés et d’avoir la possibilité de vivre selon leur propre identité ".

 

" Le Canada est résolu à veiller à ce que l’identité, la diversité et l’inclusion de genre des citoyens et des résidents canadiens soient respectées. Le Canada s’améliore sans cesse sur le plan de l’uniformité relativement à la manière dont les programmes et les services recueillent, utilisent et présentent les renseignements relatifs au sexe et au genre, tout en respectant pleinement la vie privée et la sécurité des Canadiens ".

 

 

" Égalité et respect pour tous, quelle que soit leur diversité et sans égard à l’identité. "

 

En savoir plus, accès au site officiel du Gouvernement du Canada :

Documents - Passeport - Non-Binaire - Gouvernement du Canada

 

Flag Non-Binary.jpg

 

 


04/06/2019
0 Poster un commentaire