L'Uruguay adopte la loi sur les Droits des Personnes Trans - SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

L'Uruguay adopte la loi sur les Droits des Personnes Trans

 

Le Congrès National Uruguay du Parlement a voté le 18 octobre la loi " Autodétermination & Droit Trans Expression et Identité de Genre " établissant des droits aux Personnes Trans.

 

                   Parlamento-uruguay.jpg

 

La loi crée de nombreux droits aux Personnes Trans.

 

Plus précisément, les Personnes Trans peuvent désormais auto-identifier leur identité de genre et mettre à jour leur dénomination sociale, sans l'approbation d'un juge. 

 

Les personnes de moins de 18 ans doivent faire la demande d'inscription du prénom et du sexe accompagnées de leurs représentants légaux ou sans selon la loi citée en bas.

 

 

Elle reconnaît également maintenant l'autodétermination des Personnes Non Binaires.

 

La nouvelle loi crée également des bourses pour permettre aux personnes trans d'accéder à l'éducation, et instaure des actions positives sans aucune discrimination. 

 

 

Elle permet aussi au droit à la santé et d'accéder aux services de santé sans aucun type de discrimination et / ou pathologisation en raison de leur identité de genre.

 

 

De plus, toute personne âgée de plus de 18 ans peut conformément à la présente loi avoir accès à des interventions chirurgicales totales et partielles et / ou à des traitements hormonaux intégrés adapter à leur corps, y compris génitale à leur identité de genre perçue, sans besoin de demander une autorisation judiciaire ou administrative.


Pour l'accès aux traitements hormonaux intégraux, il ne sera pas nécessaire de prouver son intention de subir une intervention chirurgicale de réassignation génitale totale ou partielle.

 

 

Dans les deux cas, seul sera le consentement éclairé de la personne. Les personnes de moins de 18 ans seront soumises aux mêmes critères que ceux énoncés au-dessus.

 

Aussi au droit à l'accès au logement à la population trans, elle sera comme l'un des groupes de population prioritaire.

  

La loi crée également une pension mensuelle pour les personnes transgenres nées avant 1975. C'est une façon de réparer les personnes trans qui ont été ciblées par le gouvernement pendant la dictature du pays de 1973 à 1985.

 

Les réparations entrent en vigueur le 1er janvier de cette année et concernent toute personne née avant le 31 décembre 1975.

 

La nouvelle loi exige également que les services gouvernementaux emploient au moins 1% de la population transgenre.

 

62 des 88 sénateurs ont voté en faveur de la nouvelle loi.

 

Colette Spinetti, la directrice nationale du Collectif Trans d'Uruguay.

 

Elle a déclaré: " Ce n'est pas seulement être inclus dans l'éducation mais en permanence dans nos droits. Elle établit également un système de santé complet spécifique pour les personnes transgenres ".

 

Les nouvelles lois entrent en vigueur immédiatement.

 

Le texte de loi en détail ci-dessous : 

Droit Complet pour les Personnes Trans

          Image 1.jpg

 

 

 



19/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 156 autres membres