SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

Transphobie à MDF de Paris

7 appréciations
Hors-ligne

0 appréciations
Hors-ligne
Quelle est le nom de la prof de danse Buto qui t'agresser? Je connais ce millieu par hazard. Kiwi

0 appréciations
Hors-ligne
aujourd'hui avec le recul de ma transition j'ai pris conscience que tant les lesbiennes et les gays que les pseudos féministes ont une haine viscérale envers les transsexuelles MtF

il est claire que la lutte pour nos droits doit etre conduite sur la base de principe legaux sans demander le soutiens de ces gens qui nous percoivent comme une menace de la progression dans leurs droits 

sur un cite grey lgbt j'ai été recemment violemment insultes par des vieux gays qui estiment que la progression des revendication en matiere de droits des trans contrevenaient à leur visibilité et à leurs droit car soit disant que cela entretiendrai une confusion

pour avoir eté prise à partie par un magistrat transphobe gays Clément BERGERE-MESTRINARO qui sevit maintenant au tgi de paris alors que ces forfaitures ont eu lieu à fontainebleau 

donc pour le self defense comment peut on avoir acces à vos cours si vous en donner encore ???

Par le passé j'ai participé à des réunions d'un petit groupe lgbt à Paris. La mairie nous avait prêté un petit local dans le 19 éme deux heures par semaine.
Par mesure de précaution, certaines d'entre nous étaient habillées en para militaire, afin de refouler des hypothétiques agressions homophobes. Dieu merci cela n'est jamais arrivé, mais malheureusement je reste persuadée que ce genre d'activité doit être encadrée par un service d'ordre, car il en va de la sécurité même des participants.
En ce qui concerne la haine (il n'y as pas d'autre mot) que le milieu lesbienne nous voue, il a pour racine le fait que beaucoup de travestis se comportent et s'habillent en femme objet. Pour la plupart ce sont des caricatures de l'image de la femme, que les féministes condamnent fermement. Cette confusion malheureusement nous cantonne à une certaine marginalité.
En conclusion : la violence ne résout rien, mais elle peut être nécessaire.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres