SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

Transphobie de BODY'minute à l'égard d'une Personne Trans au Centre commercial La Part-Dieu à Lyon

 

Le lundi 25 juin à 14 heures 20, deux employées de ce centre BODY'minute à Lyon ont eu des comportements inadmissibles discriminatoires transphobes à l'égard d'une femme trans en raison de son identité de genre.

 

                       body_minute_460x300.jpg 

 

 

Transphobie à BODY'minute - Les faits : Lettre envoyée au PDG :

 

Je sors à l’instant en pleurs d'un de vos instituts au Centre commercial La Part-Dieu à Lyon le 25 juin 2018 à 14 heures 20.

 

J’ai été humiliée par 2 de vos employées qui ce sont comportées à mon égard de façon inhumaine et indescriptible. Elles m’ont rabaissée à un niveau tel que je ne souhaite pas cette situation à quiconque. Je suis une personne transgenre mais surtout un être humain.

 

Ce n'est pas la première fois que je viens dans cet institut mais aujourd'hui ce sera la dernière. 

 

En voici les détails : Je me présente à l'accueil pour une épilation des sourcils, je m'installe en cabine et pendant l'épilation la personne qui s'occupait de moi m’a fait la remarque suivante : "Ma collègue à l'accueil n'a pas dû faire attention, mais vous êtes dans un institut pour femmes et nous ne pourrons plus vous accepter une prochaine fois, je finis mon travail exceptionnellement "travail mal fait et bâclé". 

 

J’étais tellement choquée que je n'ai pu avoir de réaction immédiate. 

 

Je sors de la cabine, me dirige vers l'accueil où la deuxième personne prend le relais devant la collègue en question et me propose la carte de fidélité. Je refuse en lui expliquant avec politesse que je ne reviendrai plus dans l'un de vos instituts à l'avenir car les propos qui ont été tenus mon extrêmement heurtée et blessée. 

 

J’avais l’espoir d’avoir un soutien de sa part et d’être reçue comme je l’avais toujours été auparavant.  Mais à ma grande surprise, elle me rétorque que sa collègue a eu raison, qu'il était bien spécifié à l'entrée du magasin que c'est un institut pour femmes. 

 

Je lui demande alors, si elle se rend compte de la gravité de ses propos et de la discrimination dont elle fait preuve. Elle me répond qu’elle trouve son comportement normal et ajoute que les personnes opérées peuvent ma foi être acceptées. Ce à quoi je lui demande ce qui lui fait dire que je ne suis pas opérée. Dois-je lever ma jupe à l'accueil de votre magasin pour vous montrer ce que j'ai entre les jambes afin d’obtenir une validation pour être acceptée en cabine ?. 

 

Aucune expression sur son visage, elle ne réagit pas, et d’un ton sec elle lance « l’ institut a déjà rencontré ce genre de problèmes et qu’il est tout a fait normal qu'on me refuse l'accès aux cabines à l'avenir. Puis elle coupe court en me disant  « allez dans un centre mixte où vous serez acceptée telle que vous êtes  ».

 

C'est la première fois en 10 ans que je rencontre ce genre de traitement, je ne suis ni exubérante, ni extravagante, ni un animal de foire… je suis une personne respectueuse et je refuse d'être souillée, rabaissée et humiliée par des personnes aussi arriérées, rétrogrades et irrespectueuses avec une méchanceté gratuite et rarement rencontrée au cours de ma vie.  Ce genre de personnes ne se rendent pas compte du mal qu'elles peuvent engendrer et la blessure que je peux ressentir depuis ma sortie de votre institut.

 

Sachez également qu’approximativement 41% des personnes transgenres ne se suicident pas parce qu'elles sont transgenres mais à cause de l’attitude et le comportement des personnes dans cette société qui ne nous traitent pas comme des êtres humains.  C’est un pourcentage accablant que j’imagine vous l'ignoriez mais qui est bien réel.

 

Je suis on ne peux plus déçue et attristée par ce que j’ai vécu aujourd'hui, vos employées ne sont pas capables de s'adapter à la clientèle qu’elles sont amenées à recevoir.

 

Quelle est la loi qui oblige votre personnel à refuser une personne comme moi qui ne demande qu’à vivre en bonne société avec son entourage ?

 

Est-ce la politique de votre institut ou une initiative de vos employées ?

 

Pour information, tous mes documents officiels stipulent « Sexe Feminin », dois-je après avoir levé ma jupe devant vos employées vous envoyer également une copie de ma pièce d'identité ?. 

 

J’espère que vous vous rendez compte de la gravité du traitement inadmissible et totalement injuste qui m’a été infligé et je souhaite que vous preniez les mesures nécessaires pour que ces personnes soit sanctionnées de manière exemplaire suite à leurs attitudes.

 

Je trouve scandaleux et discriminatoire qu'en France en 2018,  dans une grande métropole telle que Lyon on puisse encore et sans scrupule traiter certaines personnes avec autant de mépris et de déshumanisation.

 

Sachez pour ma part, que cette affaire aura des répercutions à tous les niveaux et via tous les moyens de communications possibles, Croyez moi ! 

 

J’utiliserai tous les supports existants pour dénoncer cette injustice, tous les médias en seront également informés.  Votre publicité est déjà faite de mon côté, ainsi que chez toutes les associations de lutte existantes. 

 

"La discrimination en raison de l'identité de genre est un acte puni par la loi en France."

 

On a eu la responsable de ce centre au téléphone le 26 juin l'après-midi, elle dit qu'elle n'était pas là hier et nie cet acte de ses deux employées. On a de sérieux doutes de sa sincérité.

 

Une plainte a été déposée le 26 juin au Commissariat de Police de Lyon du 3ème et 6ème arrondissement.

 

 



26/06/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres