SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

Suicide d'un jeune homme trans au Havre

 

Suite à un signalement, un jeune homme trans d'une vingtaine d'année s'est suicidé par pendaison dans son logement dimanche 7 février au Havre.

 

Suicide Jeune Homme Trans Le Havre

 

Apparemment, Nicolas, d'origine jordanienne, était salarié assistant de langue au lycée Claude Monet au Havre, et bénéficié d'un logement étudiant en colocation.
 
Encore cette fois, des médias et d'autres comme Paris Normandie, Le Figaro, Journal L'Alsace, Tendance Ouest 14 transphobes ont mégenré, pathologisé, psychiatrisé exprès son suicide.
 
Mais la véritable cause est bien la transphobie que les personnes trans subissent au quotidien en raison de leur expression de genre et/ou identité de genre, que ce gouvernement ne fait toujours rien de concret pour faire respecter leur identité de genre, leur vie privée et les protéger à l'école, mais aussi partout dans toutes les sphéres de la société française.
 
Une enquête a été ouverte par le parquet lundi suite à sa mort. 

 

" Comment voulez-vous que les Personnes Trans et/ou Non-binaires s'en sortent ! La transphobie est partout, même dans les parquets du Procureur, et aux seins des forces de l'ordre, cela ne peut plus continuer ainsi, ce gouvernement doit bouger pour que cela cesse."

 

Mise à jour 17 février 2021 : Un rassemblement en Hommage à Nicolas est organisé le samedi 20 février à 14 heures à l'hôtel de ville du Havre, puis devant le Crous.

 

En savoir plus, vous inscrire sur Facebook :

https://www.facebook.com/events/187680373112056/ 

 

 

 



11/02/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 224 autres membres