SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

Première Malte accorde le statut d'asile à des réfugiés transgenres

 

Identité de genre : La protection a été accordée par le Commissaire après examen du cas et des circonstances individuelles.

 

                              Protection Droit Asile Identité de Genre Malte.jpg


21 janvier 2015 - La première personne transgenre ayant jamais cherché la protection de réfugié à Malte a obtenu l’asile après avoir demandé la protection au Commissaire de l’ile pour les réfugiés.


C’était le premier cas à Malte ou un individu a obtenu la protection sur la base de l’identité de genre.


L’année dernière, le gouvernement a modifié la réglementation des règles de procédure dans l’examen des demandes de statut de réfugié, pour inclure «l’identité de genre» dans la définition d’un groupe social particulier à des fins d’asile.


L’amendement est en ligne avec deux directives de l’UE dans lequel l’Union européenne inclus explicitement la protection contre la discrimination fondée sur l’identité sexuelle ou de genre. Un rapport 2014 par l’Agence européenne des droits fondamentaux ( FRA) a signalé qu’il existe un niveau élevé de violence répétitive et de crime motivé par la haine dont souffrent les personnes trans.


Selon l’étude ' Être Transgenre dans l'Union Européenne ', le taux d’incidence annuel de violence ou de harcèlement est d’environ un incident pour deux répondants trans, ce qui est deux fois plus élevé que le taux d’incidence pour les répondants bisexuels.


Lorsque la femme guatémaltèque transgenre Fernanda Mila est devenue le premier réfugié a obtenir la protection au Danemark en raison de son identité de genre ce ne fut qu’après que les activistes des Droits de l’Homme aient poussé les autorités danoises à rouvrir son cas.  Mila a obtenu l’asile parce qu’elle craignait d’être persécutée dans son pays natal en raison de son identité de genre. Ce ne fut qu’après que les LGBT du Danemark aient fourni des documents attestants que sa vie serait en danger si elle retournait au Guatémala que les autorités danoises ont réexaminé son cas.


Le statut de Malte accordé aux trans signifie également que l’individu sera désormais reconnu selon son identité de genre.


Silvan Agius, coordonnateur de la politique des droits de l’homme  au ministère pour le dialogue social, a déclaré que  l’adoption d’une loi sur l’identité devrait protéger les personnes trans contre la discrimination. “Le résultat positif dans ce cas montre combien il est important pour la société d’avoir un cadre juridique approprié en place”, a déclaré Agius.  “Les personnes trans continuent d’être soumis à diverses épreuves à Malte, y compris la discrimination fondée sur l’emploi et aussi la violence comme l’a confirmé un récent rapport publié par l’Agence européenne des droits fondamentaux (European Union Agency for Fundamental Rights). Le passage du projet de loi de l’identité sexuelle ou de genre devrait aborder cette discrimination et protéger les personnes transgenres contre les violations de leur vie privée ».


La Loi sur  l’identité de genre, l’expression de genre et les caractéristiques sexuelles sera rééxaminée en deuxième lecture au Parlement dans les prochaines semaines.

 

                                                                                         Malte - Malta

                    Malte Transgenre Identité de Genre.gif
 

Malta grants first asylum status to transgender refugee

 

Gender Identity : Protection was granted by the Commissioner after the case was considered and the individual circumstances of the case were reviewed.

 

January 21, 2015 - The first ever transgender person seeking refugee protection in Malta was granted asylum after requesting the protection of the island’s Commissioner for Refugees.

This was the first case in Malta where an individual was granted protection based on gender identity.

Protection was granted by the Commissioner after the case was considered and the individual circumstances of the case were reviewed.

Last year, the government amended regulations to the procedural standards in examining applications for refugee status, to include ‘gender identity’ within the definition of a particular social group for asylum purposes.

The amendment was in line with two EU directives in which the European Union explicitly included protection against discrimination based on gender identity.

A 2014 report by the European Union Agency for Fundamental Rights (FRA) reported that there is a high level of repetitive violence and hate-motivated crime which trans people suffer.

According to the ‘Being Trans in the European Union’ report, the annual incidence rate of violence or harassment is around one incident per two trans respondents, which is twice as high as the incidence rates for lesbian, gay and bisexual respondents.

When Guatemalan transgender woman Fernanda Milan became the first refugee to be granted protection in Denmark because of her gender identity, it only occurred after the Danish authorities were pushed to reopen her case following activism by human rights groups. Milan was granted asylum because she feared persecution in her native country because of her gender identity.

It was only after the LGBT Demark provided documentation that her life would be in danger if she returned to Guatemala, that Denmark’s refugee appeals board re-opened the case.

The status Malta granted to the trans also means that the individual will now be recognised according to the gender identity.  

Silvan Agius, human rights policy coordinator at the Ministry for Social Dialogue, said the enactment of a Gender Identity Bill should protect trans people against discrimination.

“The positive outcome in this case shows how important it is for society to have the right legal framework in place,” Agius said. “Trans people continue to be subjected to various hardships in Malta, including employment discrimination and also violence as confirmed by a recent report published by the EU Fundamental Rights Agency. The passage of the Gender Identity Bill should address this discrimination and protect trans people against breaches of their privacy.”

The Gender Identity, Gender Expression and Sex Characteristics Act will be proceeding to its second reading in parliament in the coming weeks. maltatoday

 



21/01/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres