SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

La chambre des députés argentins approuve la loi sur l'identité de genre, 1er décembre 2011

 
Buenos Aires - Les travestis, les transgenres et les transsexuels argentins auront désormais le droit sans astreinte médicale d'être enregistrés à l'Etat civil selon le sexe binaire qu'ils auront choisi, a décidé jeudi la Chambre des députés de Buenos Aires, le 1er décembre 2011 (AFP).
 
                            Chambre des dépuyés argentins.jpg

La loi, approuvée par 167 députés contre 17 opposés au projet et sept abstentions, doit encore être entérinée par le Sénat argentin.

Le projet stipule qu'il n'y aura plus besoin d'une requête particulière pour enregistrer un changement de sexe binaire et que, plus aucun diagnostic médical, psychiatrique ou chirurgical, ne seront exigés.

Cette décision "permet de rompre le silence complice sur l'exclusion et la discrimination dont souffrent les personnes au sujet de l'identité de genre qu'ils ressentent dans leur for intérieur", a estimé le père Paradiso Sottile, coordinateur de la section juridique de la Communauté LGBT Argentine (CHA).

Selon le projet de loi, "toute personne à partir de 18 ans ( autorisation pour les mineures ) pourra demander la rectification de son prénom, de son sexe et de sa photographie dans tous les registres d'Etat civil où ces données ne correspondent pas à ce qu'il ressent personnellement en la matière".

La loi précise qu'aucune "attestation d'intervention chirurgicale ni de thérapies hormonales ou de traitements psycothérapiques, ne seront désormais exigés pour un changement de sexe total ou partiel."

Les travestis et les trans des forces de police et de sécurité nationales pourront également revêtir un uniforme correspondant au sexe qu'ils perçoivent personnellement, selon une résolution signée par le ministre de l'intérieur Nilda Garre.

La nouvelle loi vient s'ajouter aux avancées législatives obtenues ces derniers temps par les minorités sexuelles en Argentine.

Parmi celles-ci, figurent notamment l'autorisation du mariage entre personnes du même sexe, entrée en vigueur depuis le 22 juillet 2010; pour la première fois dans un pays d'Amérique latine.

En septembre 2008, la CHA obtint, - également pour la première fois en Amérique Latine-, que la justice argentine autorise un changement de document reconnaissant son identité de femme à une personne sans exiger une intervention chirurgicale adéquate.
 
 


01/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres