SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

Une transgenre de troisième année dans le New Hampshire est autorisée à porter et à utiliser les toilettes,qui correspond à son identité de genre à l'école

 

 

Après concertation avec les écoles, une jeune trans de troisième année et ses parents ont conclu un accord avec l'école du district de Nashua de N.H, qui lui permet de porter des vêtements de fille et à utiliser les toilettes pour femmes.

 

 

                     

 

 

Une transgender de troisième année dans le New Hampshire est autorisée à porter et à utiliser la salle de bain,qui correspond à son identité de genre à l'école, selon CBS Boston le 25 septembre 2012 .

 

L'accord a été conclu entre les parents de la jeune fille et l'école de Nashua County du comté du district,après que la jeune fille est changée d'école dans le quartier.

 

Cet endroit est plein d'espoir dans ce nouveau paysage ,car souvent il a été jonché d'histoires de trans et de sexe de jeunes non conformes, victimes d'intimidation , de harcèlement, niant leurs identités,de la part de ses camarades de classe, des enseignants et des administrateurs scolaires.


L'avocat Janson Wu avec les avocats des LGBT et des défenseurs ont représenté l'étudiante du New Hampshire, et a déclaré à la filiale de CBS,que les écoles doivent mettre en place des politiques,pour protéger les jeunes trans et de sexe variant, et avoir des politiques globales de lutte contre l'intimidation et la discrimination.


"Je pense que les environnements vont devenir de plus en plus accueillants pour les jeunes trans et de sexe variant, nous allons avoir beaucoup plus d'élèves qui osent sortir », Wu a déclaré à CBS. "Et c'est quelque chose,que les écoles et les parents doivent être prêts à comprendre et à accepter.


Souvent, les enfants ont du mal à trouver des écoles qui les respectent,pour ce qu'ils représentent et ce qu'ils sont..

 

Si une fille trans veut être en mesure de pouvoir porter des vêtements féminins à l'école et d'être traitée selon son identité, souvent,malheureusement nous ressentons dans ces écoles un mauvais climat,et un grand malaise autour de cela. "


Bien que les administrateurs scolaires ne parlent pas dans le dossier de cet incident ou des défis juridiques concordants,le surintendant de Nashua Mark Conrad dit: au dirigeant syndical que le quartier «[n'a pas] une politique spécifique sur les étudiants trans, mais nous avons des politiques en place pour prévenir la discrimination et les brimades contre les étudiants, et nous révisons régulièrement nos politiques à ce propos."

 




29/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres