SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

Le Parlement portugais approuve l'identité de genre dans le code pénal contre les discriminations, les violences et les crimes transphobes

 

L'assemblée Parlementaire portugaise reconnait le vendredi 11 janvier 2013 à l'unanimité une révision du code pénal du pays, qui interdit la discrimination et les violences, les crimes haineux contre les personnes trans-identitaires, en incluant au code pénal l'identité de genre.

 

                          

 

 

Le Portugal avait en 2011 déjà inclus « l'identité de genre» dans la protection contre la discrimination au travail, ce qui garantissait l'absence de discrimination contre les personnes trans, dans l'accès aux biens et services, l'éducation, la santé et la protection sociale.

 

Il a également insisté sur le caractère répréhensible de ces actes (et par conséquent renforcer les sanctions), dans le cas où elle est basée sur l'orientation sexuelle perçue, ou l'identité de genre de la victime.

 

L'inclusion de « l'identité de genre » dans le Code pénal portugais était une demande de longue date, voir la déclaration pour en savoir plus de ILGA Portugal.

 

Les crimes, les violences haineuses contre les personnes trans sont une réalité dans de nombreux pays du monde, comme le confirme le site Transrespect versus Transphobia Worldwide qui tente d'afficher les crimes transphobes dans le monde entier, et suite à la résolution du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies en 2011.


Cette inclusion dans le Code pénal répond également à l'un des points mentionnés dans la Recommandation CM/Rec(2010)5 du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe,

 




21/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres