SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

Le Parlement européen demande à la Commission d'accélérer ses travaux sur les questions trans & intersexes, le 16 avril 2013

Le mardi 16 avril, le Parlement européen a demandé à la Commission européenne d'intensifier son action contre la discrimination subie par les personnes trans & intersexes, lors de l'achat ou l'accès aux biens et services, et à intégrer l'identité de genre pleinement partout dans l'Union européenne.

 

           

Il s'agit de la dernière demande d'une série du Parlement, en faveur des droits trans & intersexes depuis 2010.

 

La chambre plénière a adopté son rapport sur ​​la transposition et l'application de la directive 2004/113/CE ( Dernier Février 2013 ) , le droit de l'UE garantissant l'égalité de traitement entre les femmes et les hommes lors de l'accès des biens et services.


Rédigé par l'eurodéputé socialiste Zita Gurmai, le rapport rappelle que la Cour de justice de l'Union européenne a jugé à plusieurs reprises que la discrimination des personnes trans & intersexes constitue une discrimination fondée sur le sexe.

 

Un amendement vient d'être adopté par la plénière, le Parlement européen a également demandé à la Commission, en accord avec la Cour de justice, une jurisprudence, à intégrer pleinement la discrimination fondée sur l'identité de genre, dans les politiques et la législation future dans le domaine de l'égalité entre les femmes et les hommes ".

 

L'auteur de l'amendement, Marije Cornelissen MEP , a déclaré après le vote: «Les politiques de l'UE comprend l'identité de genre depuis 2010 et la stratégie d'égalité des sexes et des genres de l'UE , et il en va de même de la législation de l'UE, depuis la directive de protection des pays promulguée en 2011.

 

La Commission européenne a entamé un travail remarquable dans ce domaine, y compris une vaste étude trans & intersexes et de travail sur la scène internationale.

 

Le Parlement espère maintenant que cette Commission comprendra l'identité de genre dans leurs futures propositions de lois et de politiques de l'UE ".

 

Michael Cashman député européen , co-président de l' Intergroupe LGBT , a ajouté: «Les personnes trans font face à des conditions très difficiles dans l'Union européenne ".

 

Dans une étude de l'UE qui doit être publié le mois prochain, nous apprenons que plus d'un tiers des personnes trans ont été agressées au cours des cinq dernières années .

 

Cela montre toute la violence et la discrimination que les personnes trans subissent au quotidien, et l'UE doit maintenant prendre en compte cela très sérieusement.


Le mois prochain, l'Agence européenne des droits fondamentaux publiera les données de la plus importante enquête européenne LGBTI, comme jamais auparavant, y compris sur la discrimination subie par les personnes trans dans l'UE .

                           

 



18/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres