SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

Discrimination sur une personne d'identité trans à raison de son identité, de son apparence et liée à son sexe à la piscine, au centre Adapt du Loiret, 45200 Amilly

3 appréciations
Hors-ligne
De H Trans : Mon histoire discrimination à raison de mon identité, de mon apparence, et liée à mon sexe

Suite à un accident de travail, mon hernie discale déjà présente depuis deux ans et demi à l'époque (en août 2012), s est aggravée.

Malgré les soins en cours (kiné, ostéopathe, médecine générale, antalgiques multiples, infiltrations sous cutanées ..) mon état se dégradait.

Du fait de mon jeune âge (32 ans), de ma profession (agent RATP GPSR) et de mes sports pratiqués (arts martiaux), l'opération n'a pas été retenue. J'ai été orientée par le chirurgien qui me suivait (de la clinique du sport à Paris) vers un centre de rééducation.

Ce centre que j'ai choisi au plus près de mon domicile ( ADAPT du LOIRET 45200), a accepté de me prendre en charge après avoir consulté mon dossier et moi-même. Ils m'ont proposé pour commencer, des soins tous les après midi (soit plus de 4h de soin par jour) pour améliorer mon état, il fallait une thérapie poussée.

J'ai alors suivi chaque prescription à la lettre, mon souhait étant de me rétablir au plus vite, cela faisait déjà plus de 6 mois que j étais en arrêt de travail. Psychologiquement comme physiquement, j étais très fragilisée.

Jusqu'à ce jour, jeudi 9 août où on m'a programmé une séance de balnéothérapie (soin en piscine) en groupe. Je m'y suis présentée comme à mon habitude dans les piscines municipales.

Ayant subit une mammectomie bilatérale ( opération consistant à retirer la poitrine en totalité) il y a 6 ans, je ne peux pas porter un haut de maillot de bain (ce dernier remonte, il n y a plus de " matière " pour le retenir).

On peut donc dire que je me suis présentée dans la piscine privée du centre avec uniquement le bas de maillot de bain.

La seule partie obligatoire, car il est bien évident, que jamais je n'aurais exhibé de partie sexuée de mon corps. Personne ne m'a fait de remarque ni ne m'a interrogée sur ma différence physique.

Je vous informe que je suis très androgyne, et que de ce fait, beaucoup de gens autour de moi, ne voient pas une femme sans poitrine mais un jeune homme plutôt fluet.

Ce centre de rééducation soigne beaucoup de patients atteints de graves pathologies ou ayant subis de graves accidents. Il est courant donc de voir son camarade unijambiste, ou ayant de multiples cicatrices de grande envergure.

Ce n'est pas le genre d'endroit ou une simple mammectomie (cicatrices à peine visible et tétons préservés) pourrait mettre mal à l aise. J'ai à la suite de cette heure de soin, continuer mes soins en kiné, toujours dans le même établissement au cours de toute l'après midi. Sans heurt.

Mais le lendemain, vendredi 10 août , on m'a tout d'abord contacté en exigeant de moi que je porte une tenue adaptée en piscine dès ce jour. Suite à de multiples coups de fil, pour clarifier la situation, expliquer ma différence, montrer que je respecte le règlement ... et que je n'y vais que dans le but de faire soigner mon dos .. cette journée se terminera sur un dialogue de sourd avec le médecin chef du service.

Ce Monsieur m'a répondu, quand j ai tenté de lui faire comprendre ma différence :

- " j'en ai rien à foutre. Pour moi sur les papiers il est marqué femme. Donc vous devez mettre un haut de maillot de bain femme. Point !! Ca ne s'est jamais vu nul part ça !!"

Mon amie a tenté de le raisonner avant moi. Mais rien n'y faisait. Je lui ai dit que dès lors que je n'avais commis aucune infraction, que je ne faisais de mal à personne, que j'avais payé mes frais de soins et qu'aucune loi ne m'obligeait à porter un soutien gorge n'ayant plus de poitrine ; je ne comprenais pas pourquoi, lui, en qualité de médecin qui plus est, me l'imposait au risque de me rendre ridicule devant les autres, au risque que je me sente au plus mal .. et que du coup les exercices n'apportent pas le résultat escompté. Il a répondu :

" écoutez, puisque c'est comme ça, je cesse la prise en charge !"

Je lui ai dit que j avais besoin d'être soignée. Qu'il n'avait même pas pris le temps de me recevoir pour en parler plus au calme. Il a maintenu sa décision de cesser de me soigner. Il aurait dû selon la loi, au minima :

- me prévenir des risques encourus

- me faire signer une décharge

- me réorienter vers une autre structure adaptée, et me conseiller.

(il n a rien fait de tout çà)

Je lui ai dit qu'il n'avait pas le droit de me virer comme çà, et que son motif était discriminatoire. Que j avais des droits en tant que patiente et lui des devoirs en tant que médecin ( code de la santé, code civil, code pénal et serment d'Hippocrate).

Il a répondu :
" Je n aurai pas à me justifier ! Je suis médecin chef, dans un centre privé, je fais ce que je veux. "

J'ai depuis le temps, rechercher dans les différents textes de lois. En plus de la discrimination, il a établis de faux rapports de sortie soumis à consultation .. sans m'avoir reçue ni consultée évidemment. Il a menti sur certains courriers (je suppose pour donner plus de poids à son avis de renvoi) et s est contredit par la suite dans d'autres écrits.

Je suis un être humain. J ai le droit au respect et au soin dans mon pays où je cotise.

Si, on ne dénonce pas, ce genre de comportement ne cessera jamais.

Mon dossier est complet. Les preuves sont là !. J'ai mon dossier médical, des preuves, des écrits, des mails et des enregistrements vocaux.

Je suis blessée .. je n'ose plus aller à la piscine municipale. Et j'ai toujours mal au dos. Je me suis pourtant fait opérer par la suite.

Je ne peux me résoudre à laisser de tels actes impunis. J'ai essayé de régler çà à l'amiable.

"Je ne demande pas grand chose, simplement des excuses des gens concernés et la reprise de mes soins."

Je n'ai rien eu .. d'autre que la douleur morale ajoutée à la douleur physique que je traînais péniblement depuis X mois déjà.

Melle H, identité trans au masculin.

Des plaintes ont été déposées aux autorités compétentes, et sont en cours d'instruction.















Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres