SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

Des délégués du 4ème Conseil Européen TGEU "Transgender" ont été harcelés,agressés dans les rues de Dublin le samedi 8 septembre 2012

 

 

Il n'existe pas de lieu sûr,pour les personnes trans!

 

 

Communiqué  de TGEU-Transgender-Europe du 9 septembre 2012:

 


Des délégués du quatrième Conseil "transgender européen" à Dublin ont été harcelés,le soir dans les rues.

 
                  


Le samedi  8 Septembre,trois délégués du quatrième Conseil transgenre européen,ont été harcelés verbalement,physiquement et agressés dans les rues de Dublin,quand ils sont partis de la conférence,sur leur chemin.

 

L'une des victimes était Lauri Sivonen, Conseiller du Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe.

L'attaque présente des similitudes frappantes avec un incident survenu au troisième Conseil "Transgender" ,tenu à Malmoe (Suède) en 2010.Lorsque les délégués de la Turquie, ont été tabassés devant un restaurant.

"Cette incident est choquant pour l'ensemble des personnes de la conférence», a déclaré le co-président réélu du TGEU Wiktor Dynarski », il laisse un goût amer,et montre encore une fois,qu'il n'existe pas de lieu sûr pour les personnes trans en Europe."

La devise du Conseil est «Maintenant,les droits des Trans!

 

La reconnaissance, le respect et l'égalité de cette réalisation a été organisée par Transgender Europe,en collaboration avec l'égalité Transgender Réseau Irlande (Teni),et d'autres groupes locaux à Dublin.


Plus de 250 militants et délégués de près de 40 pays ont reçu un accueil chaleureux de l'Irlande,vendredi matin à la cérémonie d'ouverture.

«Ce fut un incident déplorable. L'Irlande a été ravi d'accueillir le Conseil ,et nous avons reçu un accueil exceptionnel du président Michael Higgins D.
le maire de Dublin.

Manifestement, il y a encore un énorme travail à faire,pour rendre nos rues plus sûres,pour toutes les personnes trans », a déclaré Teni Directeur Broden Giambrone.

C'est le plus grand événement européen sur les questions trans pour les droits de l'homme ,et l'un des thèmes principal était de se pencher sur les crimes motivés par la haine et la violence.

 

Au cours des quatre dernières années, 53 personnes trans ont été assassinées en Europe,selon le rapport de Transrespect TGEU?contre la transphobie dans le monde.

 

79% des personnes trans ont connu des remarques négatives, le harcèlement, la violence physique et sexuelle, selon l'étude européenne "crimes haineux" publiée par la presse pour le changement en 2010.

 

 

La violence et le harcèlement font partie de la vie quotidienne,pour la plupart des personnes trans.

Transgender Europe exprime sa solidarité avec nos amis,et pour toutes les victimes de violence en Europe.

«Nous sommes tristes et en colère de faire appel à la Police nationale,et de faire tout pour poursuivre les auteurs.

 

 

Cette attaque d'hier soir a montré,une fois encore,que la transphobie et le racisme ne sont pas seulement un problème de quelques pays d'Europe.

 

La transphobie est partout », explique Kemal Ördek TGEU membre du comité directeur,et l'une des victimes de l'attentat.

 

Voir le communiqué sur leur site: TGEU-Transgender-Europe



11/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 122 autres membres