SOS TRANSPHOBIE

SOS TRANSPHOBIE

24 Pays en Europe dont la France imposent la stérilisation forcée aux Personnes trans pour la reconnaissance juridique des sexes

 

Pour la première fois TGEU publie une carte détaillée Trans Europe en mai à l'occasion de l'IDAHOT 2013. La carte montre que 24 pays en Europe nécessitent une stérilisation à la reconnaissance juridique des deux sexes dont la France, et que 16 pays ne prévoient pas du tout cette possibilité de changement.

 

                         24 Pays en Europe demandent la stérilisation imposée pour la reconnaissance des sexes

                       

 

Sur cette carte en ORANGE, les pays qui exigent la stérilisation forcée des Personnes trans pour la reconnaissance des deux sexes dont la France.

 

En contradiction totale avec les normes internationales relatives aux droits humains et les recommandations des organes issus des traités internationaux, ainsi que des institutions inter-gouvernementales telles que le Conseil de l'Europe, par ces dernières résolutions, d'ailleurs, votées par la même France au travers de ses représentants.

 

Des mesures concrètes s'imposent pour préserver, protéger et garantir les droits humains et à l'égalité des sexes des Personnes Trans et Intersexes, en fonction de leur identité de genre*  dans chaque pays dont la France.

 

Infos, pour en savoir plus sur la situation des trans: cartes de TGEU :

La situation juridique des droits des trans en Europe

 

* L'identité de genre peut se définir comme correspondant à celle d'une femme, d'un homme, neutre ( ni l'un, ni l'autre ) ou ambivalente ( les deux ) .

Trans : l'identité de genre des personnes trans ne doit pas forcément se réduire à des opérations, de traitement hormonal et de réassignation de genre/sexe. Certaines personnes trans se perçoivent quelque part entre homme et femme, et ne souhaitent pas forcément subir ces opérations, et ces traitements.

Intersexes : l'identité de genre des personnes intersexuées est complexe, certaines personnes intersexuées ne s'identifient pas comme appartenant au genre assigné à la naissance, et recherchent donc une réassignation genre/sexe à l'âge adulte

 

PS : La reconnaissance de l'identité de genre* dans la loi est pour les Personnes Trans (1), et Non pas comme on veut le faire croire pour tout le monde.

 

Trans (1) : Le préfixe Trans est généralement employé comme terme générique, pour désigner les « gens qui ont un genre / sexe auquel ils ont été assignés (habituellement à la naissance), est une description fausse ou inachevée d'eux-mêmes ».

 

 



23/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 122 autres membres